Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 13/07/2017 à 06:38, mis à jour le 13/07/2017 à 07:44

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 13/07/2017 à 06:38, mis à jour le 13/07/2017 à 07:44

Photo: Gettyimages

1. Contexte

Au lendemain d'un discours jugé rassurant prononcé par la présidente de la réserve fédérale américaine, Janet Yellen, les Bourses américaines sont en voie de poursuivre sur leur lancée positive jeudi.

2. Prévisions

Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq se hissent de respectivement 0,16%, 0,09% et 0,34% dans les négociations précédant l'ouverture officielle. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, baisse de 0,50% à 47,50$US.

3. À l'étranger

Les marchés asiatiques ont fini en hausse. La Bourse de Hong Kong a mené la charge avec une hausse de 1,16%, suivi de la Bourse de Shanghai et son gain de 0,67%. La Bourse de Tokyo a tout juste terminé en hausse, soit de 0,01%.

En Europe à la mi-séance, les indices sont également en territoire positif. La Bourse de Paris domine avec un gain de 0,65%, suivi de Francfort qui prend 0,23%. Enfin, à Londres, l'indice FTSE 100 se hisse de 0,12%.

«Dans cette période sans véritables catalyseurs, les marchés se sont satisfaits du discours accommodant de la présidente de la Réserve fédérale américaine pour rebondir fortement», soulignent dans une note les analystes de Barclays Bourse.

Les marchés restent en effet portés par la perspective d'une normalisation plus lente que prévu de la politique monétaire de la Fed après le discours jugé rassurant qui a été prononcé mercredi par Janet Yellen devant la Chambre des représentants, et qui sera réitéré ce jeudi devant le Sénat.

Janet Yellen «a annoncé que les hausses de taux à venir seraient si nécessaire plus espacées dans le temps qu'anticipé afin de tenir compte d'une croissance modérée et d'une inflation faible à court terme», ont précisé les analystes de Barclays Bourse.

Selon eux toutefois, en dépit de cette «bonne nouvelle», «les investisseurs resteront fébriles dans l'attente des premières publications significatives, notamment du côté de Wall Street», dont l'enjeu est «la justification des valorisations actuelles». 

Du côté des indicateurs, la hausse des prix à la consommation a légèrement ralenti en France au mois de juin sur un an (+0,7% contre +0,8% en mai) et les prix sont restés stables sur un mois. En Allemagne, l'inflation s'est bien élevée à 1,6% sur un an en juin, avec un effet relativement neutre des prix de l'énergie et de l'alimentation.

4. Agenda

Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage ainsi que les chiffres de l'exécution budgétaire et des prix à la production pour le mois de juin seront dévoilés aux États-Unis aujourd'hui.

Au Canada, seul l'indice des prix des logements neufs de mai sera publié.

5. Titres en actions

Les analystes reviennent sur les résultats supérieurs aux attentes du quatrième trimestre d'Alimentation Couche-Tard(ATD.B 60,14$). Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux, réitère sa recommandation d'achat pour le titre, mais fait passer sa cible de 76$ à 74$. De son côté, Irene Nattel, de RBC Marchés des capitaux, fait passer sa cible de 79$ à 80$. Les marges de carburant ont été plus faible que prévu aux États-Unis au quatrième trimestre, mais la direction de Couche-Tard a signalé qu'elles ont été solides au premier trimestre, qui s'achève dans moins de deux semaines. Les investisseurs vont désormais mettre l'accent sur l'intégration des récentes acquisitions, dont celle de Holiday annoncée lundi et estimée à 1,7G$US.

La petite recrue de la Bourse québécoise Marché Goodfood(Tor., FOOD) dévoile ses premiers résultats financiers depuis son entrée en Bourse. La société tiendra une téléconférence avec les analystes à 10h pour parler de ses résultats du troisième trimestre.

Drew McReynolds, de RBC Marchés des capitaux, réitère sa recommandation surperformance pour le titre de Québecor(QBR.B, 43,79$) dans un rapport sur les prévisions du deuxième trimestre des titres de télécommunications canadiens. La société montréalaise présente à son avis le meilleur rendement potentiel en fonction du risque dans le secteur. Il laisse sa cible à 46$.

Mines Richmont(Tor., RIC) a annoncé ses résultats du deuxième trimestre jeudi matin. La société a annoncé avoir produit 31249 onces d’or à un coût comptant de 725$CA l’once. L’entreprise met en exergue la solide production de sa mine Island Gold, qui a produit 26110 onces d’or à un coût au comptant d’une faiblesse record de 580$CA. La mine est désormais bien placée pour atteindre ou dépasser la limite supérieure des prévisions de production de 87 000 à 93 000 onces pour l'année, indique l’entreprise.

Au sud de la frontière, l'exploitant de grands magasins Target(TGT, 53,30$US) monte de 4,8% dans les négociations précédant l'ouverture officielle, après avoir relevé ses prévisions de ventes pour le deuxième trimestre.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

19/10/2019 | François Normand

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.