Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture jeudi

Publié le 19/04/2018 à 07:11

Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture jeudi

Publié le 19/04/2018 à 07:11

Les marchés américains pointent vers une ouverture en baisse, jeudi matin. Sur fond de prix du pétrole en hausse notoire, les investisseurs américains continuent de digérer la conclusion de la Fed selon laquelle l'activité économique américaine vacille à un rythme «de modeste à modéré».

1. Contexte

«Fondamentalement, les publications solides au niveau américain, et en particulier en provenance du secteur bancaire et financier (...), ont redonné du moral aux investisseurs, ce qui a permis de les détourner du risque géopolitique et des statistiques économiques un peu décevantes en Europe», analyse dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

«Le calme revient progressivement sur les marchés, mais nous ne savons toujours pas si cette situation est durable ou précaire», estiment de leur côté les analystes d'Aurel BGC. «Néanmoins, les résultats publiés jusqu'à présent sont plutôt de bonne facture, ce qui rassure sur la santé et les perspectives des entreprises», poursuivent-ils.

Outre les publications d'entreprises, qui représentent l'actualité principale de la semaine sur les places financières, les investisseurs ont pris connaissance dans la soirée de mercredi des conclusions du Livre beige, le rapport de conjoncture de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Selon ce document, si l'économie des États-Unis a continué de croître de façon modeste en mars, industriels et agriculteurs se montrent inquiets de la guerre des tarifs commerciaux entamée par l'administration Trump.

2. Prévisions

Les contrats à terme sur le Dow Jones annoncent une ouverture en baisse de 0,13% à 24 698 points, tandis que les futures sur le S&P 500 laissent entrevoir un recul de 0,20% à 2 704,50 points. L'indice Nasdaq est quant à lui en retrait de 0,21% à 6829,50 points.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour le contrat de mai prenait 30 cents à 68,77 dollars.

3. À l'étranger

La Bourse de Paris évoluait en hausse jeudi matin (+0,24%), les investisseurs gardant les yeux rivés sur les nombreuses publications de sociétés des deux côtés de l'Atlantique. La Bourse de Londres montait aussi légèrement de 0,21% jeudi en début de séance, soutenue par une progression des cours des métaux favorable aux compagnies minières malgré une certaine prudence générale.

Les Bourses de Hong Kong et de Chine continentale ont fini en hausse jeudi, dans le sillage des autres places asiatiques, tirées par la hausse du pétrole et l'apaisement des craintes géopolitiques.

L'indice composite de Hong Kong Hang Seng a bondi de 1,40%, soit 424,19 points, à 30.708,44 points.

En Chine continentale, à la Bourse de Shanghai, l'indice composite a gagné 0,84%, soit 25,98 points, à 3.117,38 points dans un volume de transactions de 196,2 milliards de yuans (25,23 milliards d'euros).

De son côté, la Bourse de Shenzhen a progressé de 0,60%, ou 10,80 points, à 1.814,64 points dans un volume de transactions de 286,9 milliards de yuans (36,90 milliards d'euros).

Les sociétés du secteur de l'énergie ont profité de la hausse des cours du pétrole qui évoluent à leur plus haut niveau depuis trois ans.

4. Agenda

Les États-Unis publieront leurs demandes hebdomadaires d'allocation chômage, ainsi que l'indicateur composite de l'activité économique. La Fed est aussi dans la ligne de mire ce jeudi, avec notamment un discours de Lael Brainard, gouverneure de la banque centrale.

Au Canada, Statistique Canada dévoile les plus récentes données de l'assurance-emploi. On en saura plus également sur l'état de l'investissement en construction de bâtiments non résidentiels.

5. Titres en action

Le Canadien Pacifique(CP, 226,29$) a publié des résultats conformes aux attentes, hier soir. La direction a réitéré sa confiance de générer une hausse du bénéfice par action dans les deux chiffres pour l'exercice 2018. Au premier trimestre, ce BPA a été de 2,70$ (consensus: 2,71$). Les conditions hivernales difficiles ont fait monter les dépenses plus que prévu.

De solides résultats du côté de Roots(ROOT, 12,60$) réjouissent les analystes. Le bénéfice par action ajusté à 0,58$ est en hausse de 23% (consensus: 0,53$). Les ventes sont en hausse de 15,1%, ce qui contribue à un BAIIA de 37 millions $, alors que les analystes ciblaient 34M$.

Les résultats au premier trimestre sont positifs pour le géant de l'aluminium Alcoa(AA, 59,40$US) également. À tel point que David Gagliano, de BMO Marché des capitaux, revoit à la hausse son cours-cible, qui grimpe de 63$ à 80$. Il n'écarte pas la possibilité de le relever jusqu'à 100$ dans un horizon prévisible. «C'est justifiable, le marché de l'aluminium risquant de demeurer aussi chaud», observe-t-il.

 

 


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

Dollarama perd l’appui d’un analyste, l’action perd 2,5%

Dollarama perd l’appui d’un analyste. L’action perd encore 2,5%   Le détaillant ...

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.