Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 21/08/2019 à 07:12

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 21/08/2019 à 07:12

(Photo: Getty)

La Bourse de New York semble vouloir ouvrir au-dessus de l'équilibre mercredi, avec une certaine prudence dans l'attente de nouveaux développements sur le front italien et de la publication de minutes de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,58%, à 26 083 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, avance de 0,77% à 7727,25 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,67% à 2917,50 points.

Wall Street a reculé mardi, après la hausse lundi et avant un discours très attendu du président de Fed, Jerome Powell, en fin de semaine, qui pourrait ouvrir la voie à de nouvelles mesures d'assouplissement.

Contexte

Côté européen, les projecteurs sont braqués sur l'Italie, où la démission mardi du Premier ministre Giuseppe Conte a ouvert «un nouveau chapitre d'incertitude», a estimé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

La coalition entre la Ligue et le Mouvement 5 Etoiles ayant éclaté, la classe politique italienne défilera à compter de mercredi au palais du Quirinal, résidence officielle du président Sergio Mattarella, où diverses formations proposeront la constitution d'un nouveau gouvernement.

Si aucune majorité n'émerge, le président pourrait opter pour un scrutin anticipé.

«La Ligue de Matteo Salvini obtenant des scores élevés dans les sondages, la perspective d'un nouveau mandat renforcé pourrait bien tendre encore plus la relation entre le gouvernement italien et l'Union européenne», en particulier dans le cadre de l'élaboration du nouveau budget du pays, a détaillé M. Hewson.

Outre l'Italie, les investisseurs vont se concentrer sur la Fed, qui publiera mercredi les minutes de sa dernière réunion de politique monétaire. A l'issue de cette rencontre fin juillet, l'institution avait décidé de diminuer ses taux directeurs d'un quart de point de pourcentage pour la première fois depuis 2008.

«Les acteurs de marché devraient être intéressés de savoir s'il y a eu des discussions à propos de la nécessité d'une baisse, et surtout si une baisse plus importante a été envisagée», selon M. Hewson.

À l’étranger

Les marchés asiatiques ont fini en ordre dispersé mercredi, Tokyo souffrant d'un regain d'inquiétudes sur le commerce sino-américain, tandis qu'en Chine rien n'est venu vraiment jouer les catalyseurs.

Alors que les marchés attendent un discours du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, en fin de semaine, l'instabilité en Italie a un peu contribué à la montée des craintes.

Mais c'est surtout une fois encore Donald Trump qui a jeté un froid principalement au Japon, qui pâtit par ricochets de cette querelle commerciale.

Le locataire de la Maison Blanche a assuré mardi qu'il n'était «pas prêt à faire un accord» avec la Chine. «On est en train de gagner !», a-t-il encore martelé.

À l’agenda

Les investisseurs attendent surtout le discours du président de la Fed, Jerome Powell, prévu vendredi à Jackson Hole (Wyoming), en quête de nouveaux indices sur la politique monétaire américaine.

Du côté des indicateurs, l'agenda était principalement américain: les investisseurs prendront connaissance des reventes de logements pour juillet ainsi que d'un rapport sur les stocks de pétrole aux Etats-Unis.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Une autre semaine Trumpesque

BLOGUE. Octobre a mauvaise réputation. Les négociations commerciales et les résultats financiers sont deux épouvantails.

À la une

Les investissements miniers progressent 7% en 2018

14/11/2019 | François Normand

L'Association minière du Québec s’inquiète toutefois de la réduction des dépenses d'exploration.

Immobilier: le Québec termine l'année en force

14/11/2019 | Les Affaires - JLR

BLOGUE INVITÉ. À Montréal, l’ajout de nouvelles unités peine à répondre à la demande, ce qui fait grimper les prix.

Canopy Growth rate la cible, le titre plonge

Mis à jour le 14/11/2019 | Denis Lalonde

Le titre de Canopy Growth termine la journée sur une chute de 14,27% à la Bourse de Toronto.