Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 19/06/2019 à 07:03

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 19/06/2019 à 07:03

(Photo: Getty)

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en petite hausse mercredi matin, reprenant son souffle après son envolée de la veille sur fond de propos accommodants de Mario Draghi et d'espoirs d'une amélioration sur le front commercial, et avant que la Fed ne rende son verdict.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,05%, à 26 518 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, progresse de 0,06% à 7677,75 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,02% à 2926,75 points.

Contexte

«Hier, les actions ont profité d'un jeu de vases communicants. L'effondrement des taux en zone euro après le discours de Mario Draghi a incité les investisseurs à privilégier les actifs plus risqués», a commenté dans une note Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

«La hausse de (mardi) pourrait se prolonger tant les rendements obligataires sont au tapis désormais, mais elle paraît largement artificielle en Europe...Si la BCE est prête à agir, c'est parce que les perspectives sont orientées à la baisse et non pas à la hausse», a-t-il complété.

«De nouvelles réductions des taux directeurs et des mesures d'atténuation visant à en limiter les effets secondaires font toujours partie de nos outils», a indiqué mardi le président de la BCE Mario Draghi, en ouverture du séminaire annuel de l'institution au Portugal, ce qui a eu pour effet de faire plonger les taux d'emprunt européens et accélérer les marchés actions.

«L'information selon laquelle le président Trump et le président chinois Xi vont se rencontrer lors du sommet du G20 la semaine prochaine a également contribué à donner un coup d'accélérateur» aux Bourses, a souligné dans une note Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Washington et Pékin, embourbés dans une guerre commerciale à l'issue imprévisible, ont envoyé mardi des signes de détente, annonçant la reprise du dialogue au plus haut niveau.

Donald Trump a révélé dans un tweet avoir eu une «très bonne conversation téléphonique avec le président chinois Xi» Jinping et annoncé leur rencontre la semaine prochaine lors du sommet du G20 au Japon.

À l’étranger

La Bourse de Hong Kong a terminé en hausse de plus de 2,5% mercredi soutenue par les espoirs d'un accord entre la Chine et les États-Unis après que Donald Trump a annoncé qu'il rencontrerait Xi Jinping au G20, la semaine prochaine. À la Bourse de Shanghai, l'indice composite a progressé de 0,96%. La bourse de Shenzhen a aussi terminé en hausse de 1,48%.

M. Trump a salué une «très bonne» conversation téléphonique avec Xi Jinping et a ajouté que les deux hommes se rencontreraient en marge du sommet d'Osaka, rassurant les marchés après un mois de volatilité due aux nouveaux tarifs douaniers imposés à la Chine.

Les investisseurs chinois ont suivi la tendance de Wall Street et de l'Europe après le tweet du président américain annonçant sa rencontre avec son homologue chinois la semaine prochaine au Japon.

Plus tard, Donald Trump a dit aux journalistes que «la réunion a de bonnes chances de très bien se passer», ajoutant que la Chine voulait trouver un accord.

«La Chine et les États-Unis gagneraient tous deux à coopérer et perdraient tous deux à se battre», a dit Xi Jinping à Donald Trump selon une annonce de CCTV, la chaine d’État chinoise.

Le tweet du président américain est arrivé après des semaines de spéculations au sujet de la réunion sino-américaine en marge du G20 d'Osaka.

Pour les analystes, les deux plus grandes puissances mondiales ont tout intérêt à mettre un terme à leur mésentente.

«Les deux présidents ont une forte incitation à reprendre le dialogue», a analysé Tai Hui, chef analyste des marchés d'Asie-Pacifique chez JP Morgan Asset Management.

«Donald Trump vient de lancer sa campagne de ré-élection et il a besoin de fortes performances économiques dans les 18 prochains mois. Le Président Xi aura aussi besoin d'un apaisement dans les tensions commerciales pour pouvoir soutenir l'économie domestique chinoise en continuant de libéraliser les marchés financiers», poursuit-il.

À l’agenda

L'attention des investisseurs devrait se porter ce mercredi sur la Réserve fédérale américaine (Fed), qui rendra sa décision de politique monétaire en cours de journée.

Pressée par Donald Trump et les marchés de baisser ses taux d'intérêt, la Banque centrale américaine devrait toutefois encore résister à assouplir sa politique monétaire mais se dire prête à le faire en cas de ralentissement.


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: le S&P/TSX termine une bonne année 2019 sur un léger recul

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance de mardi en baisse de 35 points.

Bourse: un scénario émerge pour 2020

BLOGUE. Le rétablissement de l'économie et des profits domine les pronostics, mais la Bourse a pris les devants.

À la une

Bourse: Wall Street en zone de correction

Mis à jour à 16:53 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a chuté de plus de 10% depuis ses récents sommets historiques.

Titres en action: Banque TD, WSP, Google, AB InBev...

06:53 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les marchés se dirigent vers leur pire semaine depuis 2008

14:14 | AFP

Tokyo a donné le la avec une chute de plus de 2 % face aux menaces grandissantes que fait peser la crise sanitaire.