Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 30/04/2019 à 07:00

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 30/04/2019 à 07:00

(Photo: Getty)

La Bourse de New York semble pointer vers une ouverture à l'équilibre mardi, affichant sa prudence en raison de la publication de nombreux indicateurs et dans l'attente d'une réunion de la Réserve fédérale américaine.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,06% à 26 563 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, recule de 0,10% à 7805,50 points. Le S&P500, quant à lui, perd 0,01% à 2942,75 points.

Contexte

«En approchant de la période peu propice du mois de mai, il est probable que la volatilité et les volumes vont continuer de rester à de bas niveaux», a souligné Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Selon lui, «il y aura bien évidemment la Fed en ligne de mire cette semaine», même si c'est surtout «la réunion de juin qui devrait être décisive».

Pour cette session, l'institution monétaire ne devrait en effet pas toucher à ses taux directeurs.

En attendant, les investisseurs auront largement de quoi alimenter leur réflexion en matière macroéconomique avec un agenda bien rempli.

«Tous les yeux sont tournés vers les chiffres de la zone euro» après des «indicateurs décevants en Chine», a résumé David Madden, un analyste de CMC Markets.

La Chine a ouvert le bal avec une activité manufacturière qui s'est essoufflée en avril, après un rebond le mois dernier.

La journée verra également reprendre les négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis.

À l’étranger

La Bourse de Hong Kong a terminé dans le rouge mardi, perdant une part de ses gains des jours précédents tandis que les indices de Chine continentale rebondissaient dans l'espoir de bonnes nouvelles sur la résolution du conflit commercial avec les États-Unis.

Si les résultats d'entreprise ont globalement dépassé les attentes, les inquiétudes sur l'économie mondiale maintiennent les investisseurs sur la brèche, freinant le démarrage en boulet de canon de ce début d'année sur les marchés actions.

Les yeux restent notamment tournés vers Pékin avec l'arrivée cette semaine de négociateurs américains pour des négociations sur le conflit commercial qui oppose les deux plus grandes puissances mondiales depuis plus d'un an.

Selon Edward Moya, analyste chez Oanda, un accord pourrait être signé entre les deux présidents Donald Trump et Xi Jinping dès le mois prochain.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin a estimé lundi que les deux parties «souhaitaient ardemment» voir les négociations se conclure prochainement ou aller de l'avant.

Du côté des valeurs, à Hong Kong, les compagnies technologiques ont souffert dans le sillage de mauvais résultats d'Alphabet, la maison-mère de Google dont le bénéfice a été plombé par une amende ainsi que par le plongeon du bénéfice de Samsung au premier trimestre.

En Chine, l'essoufflement de l'activité manufacturière en avril, un mauvais indicateur, avait été anticipé par les marchés.

Les investisseurs sont par ailleurs peu enclins à faire de grands mouvements sur les marchés à la veille de leur fermeture mercredi, pour le 1er mai, jusqu'à la fin de la semaine.

À l’agenda

Aux États-Unis, on attend aujourd'hui des données sur la confiance des consommateurs pour le mois d'avril (Conference Board) et les promesses de ventes de logements en mars, qui sont notamment au programme.


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: le S&P/TSX termine une bonne année 2019 sur un léger recul

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance de mardi en baisse de 35 points.

Bourse: un scénario émerge pour 2020

BLOGUE. Le rétablissement de l'économie et des profits domine les pronostics, mais la Bourse a pris les devants.

À la une

Bourse: Wall Street termine sa pire semaine depuis 2008

Mis à jour le 28/02/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street termine la séance de vendredi en baisse malgré une remontée de dernière minute.

Coronavirus: la Fed prête à intervenir si nécessaire

28/02/2020 | AFP

Les appels à l’action de la Banque centrale se sont multipliés ces derniers jours.

Titres en action: Banque Laurentienne, Banque Nationale, FCA...

28/02/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.