Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 28/05/2019 à 06:55

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 28/05/2019 à 06:55

(Photo: Getty)

La Bourse de New York semble vouloir s'installer juste sous l'équilibre mardi matin, au retour d'un jour férié, guettant avec inquiétude les évolutions commerciales sino-américaines.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,04% à 25 609 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, recule de 0,01% à 7314,75 points. Le S&P500, quant à lui, perd 0,13% à 2827,75 points.

Contexte

«La reprise des cotations à New York et Londres va donner un coup de fouet», a estimé Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

En l'absence de ces deux acteurs majeurs lundi, «la journée a été calme en Europe et nous devrions donc voir l'activité s'intensifier aujourd'hui» mardi, a également estimé David Madden, un analyste de CMC Markets.

Les investisseurs suivront également avec intérêt dans la soirée le sommet des dirigeants de l'UE à Bruxelles dans le sillage des élections européennes.

Même si le scrutin de dimanche a été accueilli «par un désintérêt poli» des marchés, «cette journée sera certainement cruciale pour la répartition des postes» au niveau européen, a observé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

À l’étranger

Les Bourses chinoises ont grimpé mardi, les investisseurs à Hong Kong saluant avec enthousiasme la perspective d'une nouvelle cotation du géant Alibaba tandis que Shanghai et Shenzhen profitaient d'un nouvel élargissement de l'indice phare MSCI.

Les marchés chinois ont grimpé dans le sillage des gains enregistrés la veille en Europe.

Mais les investisseurs hongkongais ont également accueilli avec enthousiasme des informations de presse selon lesquelles le géant chinois du commerce en ligne Alibaba —déjà coté à New York— étudie la possibilité d'une deuxième cotation, cette fois dans l'ex-colonie britannique.

Sur fond de guerre commerciale, «c'est peut-être un signal avant-coureur, les entreprises chinoises cherchant désormais à lever des fonds à domicile plutôt que sur des marchés américains suspicieux et hostiles», observe Jeffrey Halley, analyste du courtier Oanda.

En Chine continentale, «l'engagement du gouvernement à stabiliser l'économie a conforté la confiance des investisseurs», en dépit des tensions commerciales, souligne le courtier Guangzhou Wanlong Securities.

Les places de Shanghai et Shenzhen ont également été tirées par des propos accommodants des autorités sur une ouverture accrue des marchés chinois aux capitaux étrangers — juste avant un nouvel élargissement mardi de l'indice mondial MSCI à une nouvelle vague de titres cotés en Chine continentale.

«Dans l'ensemble, l'enthousiasme a été alimenté par ce poids accru des marchés chinois dans l'indice MSCI», une référence servant de guide aux grands fonds d'investissement internationaux pour composer leurs portefeuilles, a noté Guangzhou Wanlong, évoquant des afflux de capitaux étrangers ce mardi.

Par ailleurs, l'opérateur de la Bourse de Shanghai a annoncé qu'il allait examiner les demandes des premières entreprises désirant être cotées sur une nouvelle plateforme dédiée aux valeurs technologiques, sorte de «Nasdaq chinois» dont le lancement pourrait donc désormais être imminent.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, aux États-Unis, la confiance des consommateurs pour avril (Conference Board) est au programme.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Une autre semaine Trumpesque

BLOGUE. Octobre a mauvaise réputation. Les négociations commerciales et les résultats financiers sont deux épouvantails.

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.