Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 23/07/2019 à 07:01

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 23/07/2019 à 07:01

(Photo: Getty)

La Bourse de New York compte débuter positivement mardi pour tromper l'attente de la réunion de la Banque centrale européenne jeudi, rendez-vous majeur de l'été.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,37%, à 27 276 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, progresse de 0,38% à 7954,50 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,29% à 2997,75 points.

Contexte

Les investisseurs sont «en attente de grain à moudre» jeudi avec la BCE, a observé Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

«L'ampleur de la prochaine baisse des taux se fera davantage sur les anticipations des perspectives inflationnistes et géopolitiques à venir que sur l’état actuel et réel de l'économie qui reste toujours bien orientée avec des fondamentaux de qualité et des résultats d’entreprises qui, pour le moment, restent satisfaisants», selon lui.

Les investisseurs tablent "a minima sur un renforcement de la tonalité accommodante, pour pallier une série de risques liés au Brexit, aux tarifs douaniers américains et au ralentissement chinois», a également estimé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

La journée devrait aussi voir Boris Johnson sortir vainqueur de la course pour devenir Premier ministre britannique, avec à la clé le défi de taille de sortir de l'impasse du Brexit, auquel s'ajoute désormais la nécessité de résoudre la crise avec l'Iran à propos des pétroliers iranien et britannique saisis, l'un au large de Gibraltar et l'autre dans le détroit d'Ormuz.

À l’étranger

Les Bourses asiatiques ont fini en hausse mardi, se reprenant après leur repli de la veille, sur fond de regain d'espoir d'apaisement des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Le président américain Donald Trump a tenu lundi une réunion avec des géants américains des technologies qui, tout en soutenant des restrictions d'usage des produits du chinois Huawei, souhaitent des décisions rapides relatives à la possibilité pour eux de pouvoir vendre à ce mastodonte. M. Trump a dit être d'accord, selon la Maison Blanche, ce qui a ouvert l'espoir d'un allègement des conditions imposées à Huawei.

Par ailleurs, des informations selon lesquelles Pékin et Washington pourraient renouer le dialogue la semaine prochaine devraient aider les marchés, soulignent des courtiers.

La perspective d'une détente entre Pékin et Washington a profité aux valeurs technologiques. Elles ont également été soutenues par les gains du secteur lundi à Wall Street, grâce à des notes positives de maisons de courtage.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, les reventes de logement en juin aux États-Unis sont attendues.

La BCE doit en outre publier une étude trimestrielle sur la distribution de crédits bancaires en zone euro.

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Une autre semaine Trumpesque

BLOGUE. Octobre a mauvaise réputation. Les négociations commerciales et les résultats financiers sont deux épouvantails.

À la une

La crise climatique pose un risque au système financier, dit Poloz

La BdC développe des modèles pour mieux comprendre leurs conséquences.

Guy Cormier veut instaurer une identité numérique

C'est ce qui est sorti de la consultation parlementaire qui se penche sur le vol massif de données personnelles.

Bourse: Wall Street termine en baisse, préoccupée le commerce

Mis à jour à 16:57 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Mercredi, elle était lestée par un regain de pessimisme sur le front commercial.