Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 21/05/2019 à 06:54

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 21/05/2019 à 06:54

(Photo: Getty)

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en hausse mardi matin, les inquiétudes suscitées par le conflit commercial sino-américain restant vives, malgré le délai accordé par Washington dans la mise en oeuvre des restrictions contre Huawei.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,57% à 25 842 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, avance de 0,89% à 7457,25 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,59% à 2860,75 points.

Contexte

La cote parisienne temporisait ce mardi matin à la suite du «revirement du département américain du Commerce qui est revenu hier soir sur une partie des restrictions qu'il a imposées à Huawei», ont estimé dans une note les experts de Mirabaud Securities Genève.

Les États-Unis ont autorisé «temporairement, jusqu'au 19 août, le groupe chinois de télécoms à conserver ses réseaux existants et à fournir des mises à jour logicielles pour les possesseurs de ses téléphones», ont-ils poursuivi.

Devant l'inquiétude des usagers et des entreprises américaines, Washington a finalement donné lundi un sursis à Huawei, qui pourra encore pendant trois mois utiliser des composants et logiciels américains avant la mise en œuvre effective des sanctions contre le groupe chinois.

Cette décision a toutefois été jugée mardi «sans grande signification» par le patron de Huawei, Ren Zhengfei, qui a annoncé que son groupe était déjà «en discussion» avec Google afin de chercher des solutions face à l'interdiction de commercer.

Il a également averti les États-Unis qu'ils «sous-estimaient» son entreprise.

«Le répit offert par le département du Commerce américain doit sans doute être perçu comme une volonté des États-Unis de mettre un terme au décrochage des valeurs technologiques en Bourse, plutôt qu'une intention réelle de calmer le jeu avec la Chine, qui arme actuellement sa propagande anti-américaine», a relativisé dans une note Tangi Le Liboux, stratégiste pour le courtier Aurel BGC.

À l’étranger

La Bourse de Hong Kong a fini dans le rouge mardi, l'affaire Huawei ayant douché les espoirs d'une résolution rapide du conflit commercial sino-américain, tandis que les places de Chine continentale bondissaient, tirées par l'espoir de mesures de soutien à l'économie.

L'affaire Huawei - la décision de Google, en application du décret Trump, de rompre ses liens avec le géant chinois des télécommunications - a douché l'espoir d'un règlement du conflit commercial d'ici à la rencontre entre le président Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping au G20 en juin.

«Le marché nourrissait le faible espoir qu'un accord commercial soit conclu ce mois-ci», a observé Brett Ewing, stratège en chef chez First Franklin Financial Services. Mais les investisseurs «se sont résignés à ce que le processus de négociations commerciales s'inscrive dans la durée».

En Chine, les marchés ont progressé car, selon les analystes, les investisseurs, d'une part, ont pris en compte les tensions commerciales et, d'autre part, s'attendent à des mesures de soutien gouvernementales. 

Zhang Qi, analyste chez Haitong Securities, souligne que le marché s'attend à ce que le gouvernement annonce des mesures pour soutenir l'industrie.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, le marché prendra connaissance des perspectives économiques de l'OCDE, avant les reventes de logements aux États-Unis pour avril, qui sont également à l'agenda.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Une autre semaine Trumpesque

BLOGUE. Octobre a mauvaise réputation. Les négociations commerciales et les résultats financiers sont deux épouvantails.

À la une

Le titre de SNC-Lavalin bondit au lendemain des élections

Au lendemain du scrutin, l'action de SNC-Lavalin a effectué un bond à la Bourse de Toronto.

Le parti libéral devra mettre un peu d'eau dans son vin

06:51 | AFP

«Si le parti libéral fait les concessions attendues par le NPD, on peut s'imaginer que ça durera au moins 18 à 24 mois.»

Le PDG de Nike tire sa révérence

16:39 | AFP

Il était à la tête de l’entreprise depuis 2006.