Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 05/11/2018 à 06:36

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 05/11/2018 à 06:36

[Photo : 123rf]

La Bourse de New York se prépare à ouvrir sans direction lundi, à l'orée d'une semaine à haut risque entre les élections américaines de mi-mandat mardi et la réunion de la Fed jeudi, le tout sur fond de tensions commerciales sino-américaines.

Vendredi, Wall Street a terminé la séance dans le rouge.

Le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est attendu en baisse de 0,23 % à 25 265 points selon les contrats à terme. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prend 0,19% % avant l’ouverture des marchés, à 6993 points. Le S&P500, quant à lui, devrait monter de 0,11% à 2727,25 points.

Contexte

«Les indices devraient ouvrir sans réelle tendance ce (lundi) matin, à un jour des élections de mi-mandat aux États-Unis et à trois jours de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed)», ont relevé dans une note les experts de Mirabaud Securities Genève.

«Le principal risque cette semaine, ce sont les élections américaines de mi-mandat (mardi) au cours desquelles on s'attend largement à ce que les démocrates renversent la Chambre des Représentants», a relevé dans une note Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.

«Le blocage politique qui en résulterait pourrait peser sur les indices américains et le dollar», a-t-il complété, ajoutant s'attendre "à voir les investisseurs liquider leurs positions et réduire leur exposition au risque" d'ici mardi.

Par ailleurs, le marché continuait à garder un oeil inquiet sur les développements autour des tensions commerciales sino-américaines, après que des informations contradictoires sur un éventuel accord imminent entre Washington et Pékin ont fait fluctué les Bourses américaines vendredi.

La Chine tient cette semaine dans sa capitale économique sa première «Exposition internationale des importations», une manifestation perçue comme une réponse à la guerre commerciale lancée en juillet par le président américain Donald Trump, mécontent des déficits colossaux accumulés par son pays.

Dans ce contexte, «les investisseurs seront attentifs à tous les commentaires concernant les relations commerciales entre Washington et Pékin», ont poursuivi les experts de Mirabaud Securities Genève.

À l’étranger

La Bourse de Hong Kong dévissait lundi à la clôture, perdant plus de 2% après le rebond de la semaine passée, alors que les investisseurs continuent de scruter la guerre économique que se livrent les États-Unis et la Chine.

En Chine continentale, à la Bourse de Shanghai, l'indice composite perdait 0,41%, et celui de la Bourse de Shenzhen restait quasi stable.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, l'activité dans les services s'est nettement repliée en Chine en octobre, tombant à son plus bas niveau depuis plus d'un an, selon un indice indépendant publié lundi par le groupe de médias Caixin.

Aux États-Unis est également attendu l'indice d'activité dans les services pour octobre.

À la une

Élections québécoises: vote par anticipation ce dimanche

Les Québécois et les Québécoises peuvent commencer à aller aux urnes ce dimanche.

Jour 30: les chefs participeront en soirée à l'émission «Tout le monde en parle»

Les Québécois et les Québécoises peuvent commencer à aller aux urnes ce dimanche.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la régulation de l’inflation

Édition du 21 Septembre 2022 | Charles Poulin

La question de Pierre-Alexandre Blouin, PDG de l’Association des détaillants en alimentation du Québec.