Bourse: ce qui bouge sur les marchés lundi

Publié le 18/02/2019 à 06:59

Bourse: ce qui bouge sur les marchés lundi

Publié le 18/02/2019 à 06:59

[Photo : 123rf]

C'est jour de congé à Wall Street et à Bay Street, aujourd'hui.


La Bourse de Toronto a clôturé en hausse, vendredi, soutenu par le cours du pétrole brut, qui a atteint un sommet de trois mois. Le parquet torontois affichait ainsi un sixième gain hebdomadaire en autant de semaines. L'indice composé S&P/TSX s'est apprécié vendredi de 142,26 points, mettant fin à la séance avec 15 838,24 points.


L'indice de référence de la Bourse de Toronto affiche maintenant une croissance de 10,6 pour cent depuis le début de l'année, et n'est plus que 4,4 pour cent en deçà de son sommet historique de juillet dernier.


Contexte


Selon Allan Small, conseiller principal en investissement chez HollisWealth, l'élan positif devrait se poursuivre tant que les dossiers géopolitiques, en particulier le différend commercial entre les États-Unis et la Chine, resteront positifs.


«Oui, les chiffres depuis le début de l'année ont l'air très solides, sur une très courte période, mais nous ne faisons que revenir là où nous nous trouvions à la fin de l'été dernier ou du début de l'automne», a-t-il souligné lors d'une entrevue.


«C'est là que les choses commencent à devenir un peu plus risquées, on peut voir le marché commencer à se ranger dans les voies de côté pour un moment, jusqu'à ce que nous ayons un peu plus de précisions sur l'avenir et je crois que c'est là que les choses commencent à stagner.»


À l’étranger


La Bourse de Hong Kong, à l'unisson des places de Shanghai et Shenzhen, a clôturé en forte hausse, dans des marchés revigorés par l'espoir d'une sortie négociée de la guerre commerciale entre Pékin et Washington.


L'enthousiasme des investisseurs s'expliquait principalement par un vif regain d'optimisme sur l'évolution des délicats pourparlers commerciaux entre la Chine et les États-Unis, après de nouvelles discussions à Pékin la semaine dernière.


Le président américain Donald Trump avait déclaré samedi que ces négociations, qui tentaient de trouver une issue au conflit douanier des deux puissances, avaient été «très productives».


Mieux encore: l'hôte de la Maison Blanche a évoqué la possibilité d'étendre au-delà du 1er mars la trêve commerciale négociée avec son homologue chinois Xi Jinping.


L'enjeu est de taille: faute d'accord, les États-Unis ont menacé de faire passer le 1er mars de 10 à 25% les droits de douane sur des produits chinois représentant 200 milliards de dollars d'importations annuelles. Les discussions doivent reprendre cette semaine à Washington.


Sur fond de ralentissement économique, «les deux parties ont un très solide intérêt à s'entendre sur quelque chose à court terme», a indiqué à Bloomberg TV Sunny Bangia, gestionnaire de fonds pour la société Antipodes Partners.


Tout en notant qu'«ils continuent à débattre des problèmes plus structurels qui persistent en arrière-fond»: ce sont justement ces différends, sur la propriété intellectuelle ou les transferts de technologie, qui compliquent toute résolution.


À l’agenda


La séance devrait être assez calme puisque les marchés américains seront fermés pour President Day. À Toronto, c'est le Jour de la Famille, aujourd'hui.


Statistique attendue par les investisseurs aujourd'hui, les ventes automobiles en Chine se sont effondrées en janvier de 15,8% sur un an, selon une fédération professionnelle, le premier marché mondial continuant de se replier drastiquement après la baisse historique enregistrée en 2018, sur fond de conjoncture économique toujours morose.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

07:00 | LesAffaires.com et AFP

«Jerome Powell devra faire preuve de doigté.»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

18/03/2019 | LesAffaires.com et AFP

«La semaine sera marquée par le comité de politique monétaire de la Fed.»

À la une

L'accès à la propriété: la cadrature du cercle

BUDGET FÉDÉRAL. Ottawa introduit un nouveau programme d’aide pour les premiers acheteurs et améliore le RAP.

Budget fédéral: Options d'achat - augmentation d'impôt pour les hauts dirigeants

Il y a 50 minutes | Stéphane Rolland

BUDGET FÉDÉRAL. Les employés des entreprises en démarrage sont exemptés pour préserver cet outil de rétention.

Budget fédéral: des indices sur les thèmes de la campagne électorale

Il y a 53 minutes | La Presse Canadienne

Sans surprise, le déficit atteint 14,9G$ pour l'année financière qui se termine et grimpera à 19,8G$ en 2019-2020.