Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 08/11/2018 à 06:58

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 08/11/2018 à 06:58

[Photo : 123rf]

La Bourse de New York retombe dans une légère déprime jeudi matin, au lendemain d'un rebond né du soulagement engendré par les résultats des élections américaines de mi-mandat en attendant la fin d'une réunion de deux jours de la Fed.


Délestée du poids des scrutins, Wall Street avait fini en forte hausse, hier.


Le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est attendu en repli de 0,33 % à 26 096 points selon les contrats à terme. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, perd 0,63% % avant l’ouverture des marchés, à 7173 points. Le S&P500, quant à lui, recule de 0,44% à 2804 points.


Contexte


«La réunion de la Fed sera bien évidemment à l'honneur même si aucune conférence de presse ne prendra place», mais «attention cependant à l'excès d'euphorie qui pourrait amener à certaines prises de bénéfices», ont anticipé les experts de Mirabaud Securities Genève.


La réunion de politique monétaire de la banque centrale devrait déboucher sur un statu quo sur les taux d'intérêt, mais les investisseurs seront à l'affût de toutes les indications pour la suite.


«Historiquement les marchés boursiers américains ont bénéficié d'un Congrès divisé», a relevé David Madden, un analyste de CMC Markets, et mercredi soir, «ils ont bénéficié d'un coup de pouce supplémentaire par le président Trump qui a dit qu'il espérait pouvoir travailler avec les démocrates sur un certain nombre de dossiers comme les infrastructures et la santé».


Donald Trump a assuré mercredi, au lendemain des élections de mi-mandat, qu'il était prêt à travailler avec les démocrates à condition qu'ils renoncent à leurs projets d'enquêtes sur sa présidence et ses finances.


À l’étranger


La Bourse de Hong Kong a clôturé jeudi en hausse, les investisseurs jugeant que la conquête démocrate de la Chambre des représentants dissuaderait le président Trump de promouvoir de nouvelles mesures susceptibles d'alimenter l'inflation et les taux d'intérêt.


L'indice Hang Seng a achevé la séance par une progression de 0,31% (80,03 points) à 26.227,72 points, signant une troisième hausse consécutive.


Les indices composites des Bourses de Shanghai et Shenzhen ont pour leur part confirmé la tendance baissière observée depuis le début de la semaine, reculant respectivement de 0,22% à 2.635,63 points (-5,71 points) et de 0,48% à 1.333,98 points (-6,39 points).


À l’agenda


Du côté des indicateurs, la Chine a fait état d'une forte progression des importations et d'un léger tassement de l'excédent commercial avec les États-Unis.


Chez nos voisins du sud, les demandes hebdomadaires d'allocations chômage sont également au programme.


La Commission européenne publiera ses prévisions économiques d'automne pour les pays de la zone euro.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

18/04/2019 | LesAffaires.com et AFP

«Nous avons une petite reprise de souffle à la veille de Pâques.»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

17/04/2019 | LesAffaires.com et AFP

«Les statistiques chinoises dépassent les attentes.»

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.