Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 25/04/2019 à 06:59

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 25/04/2019 à 06:59

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en ordre dispersé jeudi matin, au début d'une séance extrêmement dense en résultats trimestriels d'entreprises mais peu chargée en indicateurs.


Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,48% à 26 414 points. Le S&P500, quant à lui, avance de 0,02% à 2931,50 points.


Contexte


«La séance du jour sera encore consacrée aux publications de résultats de part et d'autre de l'Atlantique. Les places européennes et asiatiques ont des difficultés à suivre le train imposé par Wall Street», indique Tangi Le Liboux, stratégiste pour le courtier Aurel BGC.


«Les investisseurs sont particulièrement attentifs ces derniers temps à tout indicateur qui pourrait apporter davantage de précisions sur les perspectives économiques à venir alors qu'un ralentissement de la croissance est déjà observé», selon Saxo Banque.


Par conséquent, «le bulletin économique de la BCE pourra apporter plus d'informations quant à la situation économique de la zone euro».


La Banque du Japon (BoJ) a livré jeudi ses nouvelles prévisions d'inflation, faisant le constat que sa cible de 2% ne serait pas atteinte avant 2022, malgré des années d'une politique monétaire ultra-accommodante, qu'elle a d'ailleurs reconduite à l'identique. L'institution monétaire a par ailleurs légèrement abaissé ses estimations de croissance, désormais attendue à +0,8% en 2019/20 et +0,9% ensuite.


La Corée du Sud, 11e économie mondiale, a enregistré au premier trimestre une contraction de 0,3% de son PIB, soit sa pire performance depuis la crise financière de 2008.


Mercredi, le baromètre allemand Ifo avait déçu le marché en ressortant un peu en dessous du consensus: le moral des entrepreneurs allemands est retombé en avril, malgré une légère reprise en mars qui était venu clore un cycle de six mois consécutifs de baisse.


À l’étranger


Les Bourses chinoises ont terminé jeudi en forte baisse, dans le sillage d'une séance négative à Wall Street la veille et sur des craintes de resserrement de la politique monétaire de la Banque centrale.


En dépit d'un début d'année très prometteur sur les marchés, des inquiétudes subsistent quant au fait que la croissance dans la plupart des économies développées se situe bien en deçà du rythme des Etats-Unis, notamment en Allemagne et au Canada.


«Les investisseurs sont confrontés à la réalité économique au moment où les indicateurs en provenance d'Europe sont moroses malgré des mesures de relance des banques centrales», estime l'analyste Stephen Innes du cabinet SPI Asset Management.


En Chine continentale, les investisseurs paraissaient dépités à l'idée que la Banque centrale chinoise puisse réduire ses injections de liquidités dans l'économie, à la suite de propos d'un vice-gouverneur de l'institut d'émission, Liu Guoqiang, qui a défendu une politique monétaire neutre.


Ces déclarations ont semblé conforter les conclusions d'une récente réunion du Bureau politique du Parti communiste au pouvoir, écartant un assouplissement monétaire en réponse à l'affaiblissement de l'activité lié entre autres à la guerre commerciale avec les États-Unis.


Une récente amélioration de la conjoncture rend moins urgentes des mesures de soutien de la part des autorités.


«Les investisseurs ont désormais la conviction que la politique monétaire a changé», a observé Zhang Gang, stratège à la maison de courtage Central China Securities.


À l’agenda


Les investisseurs, qui attendent aussi les commandes de biens durables pour mars et les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis, continuent d'espérer par ailleurs qu'un règlement commercial entre Washington et Pékin sera conclu rapidement.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

24/05/2019 | LesAffaires.com et AFP

Le Fonds monétaire international lance un sérieux avertissement aux États-Unis et à la Chine.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

23/05/2019 | LesAffaires.com et AFP

«Les incertitudes autour de ces négociations commerciales vont perdurer au moins jusqu'au G20.»

À la une

Guerre commerciale : Xi a un atout dans sa manche contre Trump

24/05/2019 | François Normand

ANALYSE - Ces minerais stratégiques pour l'industrie américaine procure un rapport de force à la Chine.

L'inégalité, l'un des principaux enjeux des élections européennes, dit Olivier Royant du Paris Match

10:00 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La place de la politique régionale grandit dans la publication, qui s'intéresse à «l'aventure humaine».

Bourse: mieux vaut parfois ne rien faire

Mis à jour à 10:53 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Les conseils affluent en pleine guerre commerciale. Même les pros ne savent pas sur quel pied danser.