Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 22/08/2019 à 07:01

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 22/08/2019 à 07:01

(Photo: Getty)

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en légère baisse jeudi, les investisseurs optant pour la prudence en attendant d'en savoir plus sur la politique monétaire américaine, les minutes de la Fed les ayant laissés sur leur faim.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,14%, à 26 190 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, recule de 0,28% à 7729 points. Le S&P500, quant à lui, perd 0,15% à 2924,75 points.

Contexte

À l'heure où les risques de récession semblent s'accroître, les investisseurs cherchent à savoir quelle attitude va adopter la Réserve fédérale américaine (Fed).

Cependant, la publication par l'institution de ses minutes mercredi soir n'a «pas apporté un véritable éclairage aux interrogations économiques du moment», ont estimé les experts de Mirabaud Securities Genève.

La banque centrale américaine a estimé qu'elle devait garder «ses options ouvertes» sur l'évolution des taux, selon le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire, qui a eu lieu fin juillet.

À l'issue de cette rencontre, la Fed avait baissé les taux d'un quart de point de pourcentage (0,25%) pour la première fois depuis 2008. Son président Jerome Powell avait alors précisé que la Fed ne s'engageait pas a priori dans un «long cycle de baisses», sans toutefois exclure qu'il y en aurait d'autres.

Dans ce contexte, la prise de parole de M. Powell vendredi lors de la grand-messe annuelle des banquiers centraux, à Jackson Hole aux Etats-Unis, est particulièrement attendue.

«La réunion de Jackson Hole n'est jamais aussi bien tombée», ont souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

À l’étranger

Les principales Bourses asiatiques ont fini en petite hausse jeudi, à l'exception de Hong Kong, dans l'attente d'un discours vendredi du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui devrait permettre d'en savoir plus sur les intentions de l'institution monétaire.

En attendant le discours du président de la Fed vendredi, les marchés financiers ont scruté le compte-rendu de la dernière réunion monétaire de l'institution le 31 juillet, publié mercredi, et qui selon certains analystes a écarté un peu plus la probabilité d'une nouvelle baisse de ses taux d'ici à la fin de l'année.

Mais le suspense reste entier, car lors de cette réunion la Fed a aussi souligné qu'elle devait garder «ses options ouvertes», relevant au passage que les tensions commerciales entre Washington et Pékin risquaient de freiner durablement la croissance américaine.

À l’agenda

En début d'après-midi, les acteurs de marché décortiqueront le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

Ces minutes «pourraient être instructives» et indiquer s'il y a de «l'appétit pour recommencer des achats d'actifs» et «réduire les taux de dépôt», a indiqué Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

La Bourse toujours aussi ambivalente

BLOGUE. L'emploi rassure tout comme la Fed, mais tous les yeux sont fixés sur la visite de Liu He à Washington.

Une autre semaine Trumpesque

BLOGUE. Octobre a mauvaise réputation. Les négociations commerciales et les résultats financiers sont deux épouvantails.

À la une

Les investissements miniers progressent 7% en 2018

14/11/2019 | François Normand

L'Association minière du Québec s’inquiète toutefois de la réduction des dépenses d'exploration.

Immobilier: le Québec termine l'année en force

14/11/2019 | Les Affaires - JLR

BLOGUE INVITÉ. À Montréal, l’ajout de nouvelles unités peine à répondre à la demande, ce qui fait grimper les prix.

Canopy Growth rate la cible, le titre plonge

Mis à jour le 14/11/2019 | Denis Lalonde

Le titre de Canopy Growth termine la journée sur une chute de 14,27% à la Bourse de Toronto.