Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 11/07/2019 à 07:05

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 11/07/2019 à 07:05

(Photo: Getty)

La Bourse de New York semble vouloir reprendre des couleurs jeudi, au lendemain des propos jugés accommodants du patron de la Fed qui a laissé la porte ouverte à une possible baisse des taux d'intérêt.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,31%, à 26 942 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, avance de 0,29% à 7951,75 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,25% à 3005 points.

Contexte

Le marché a ouvert en hausse «après l’audition de Jerome Powell devant le Congrès et la publication des minutes de la Fed qui ne laissent plus aucun doute quant aux intensions de la banque centrale américaine lors de la réunion du 31 juillet prochain (baisse des taux d’un quart de point)», ont expliqué dans une note les analystes de Mirabaud Securities Genève.

M. Powell a laissé mercredi la porte ouverte à un prochain abaissement des taux directeurs en dressant un tableau en demi-teinte de l'économie américaine, soumise à des risques persistants.

Dans un discours au Congrès, le président de la Fed a relevé «les inquiétudes sur la faiblesse de la croissance mondiale» et «les incertitudes autour des tensions commerciales» qui peuvent «avoir un impact sur l'économie américaine».

«Le Président de la Fed a tant bien que mal rassuré les marchés», mais ces derniers «s'attendaient à des perspectives de qualité et à des précisions d'une plus grande clarté», ont analysé pour leur part les analystes de Saxo Banque.

Selon eux, «les opérateurs pourraient vite se lasser d'une situation qui reste trop vague, suspendus aux quelques indicateurs à venir qui feraient onduler les marchés dans une configuration qui réagit positivement aux moins bonnes nouvelles».

À l’étranger

Les Bourses asiatiques ont majoritairement fini en hausse jeudi, revigorées par les gains de Wall Street, alors que les investisseurs ont été rassurés par des propos accommodants du président de la Banque centrale américaine (Fed).

Jerome Powell a laissé la porte ouverte mercredi à une prochaine baisse des taux d'intérêt en dressant un tableau mitigé de l'économie américaine, soumise à des risques persistants.

«Tous ceux qui craignaient que le patron de la Fed ne sème le doute sur la probabilité d'une diminution des taux lors de la réunion des 30 et 31 juillet n'ont plus besoin de s'inquiéter», a commenté dans une note Ray Attrill, analyste de la National Australia Bank (NAB).

À l’agenda

Les investisseurs prendront connaissance du rapport mensuel de l'Opep avant de s'intéresser à la mi-journée à la publication du compte-rendu de politique monétaire de la BCE du mois de juin.

Aux États-Unis, l'indice des prix à la consommation pour juin, le rapport WASDE sur les marchés agricoles ainsi que le solde budgétaire fédéral pour juin sont également à l'agenda.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street flambe au lendemain d'une séance noire

Mis à jour le 10/03/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers ont repris de l'altitude cet après-midi dans une journée à forte volatilité.

Bourse: le S&P/TSX termine une bonne année 2019 sur un léger recul

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance de mardi en baisse de 35 points.

À la une

Nike, Adidas et Puma perdent des milliards à cause de la COVID-19

CHRONIQUE. La «machine à cash» s'est grippée d'un coup d'un seul. Le déconfinement la sauvera-t-elle?

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour à 08:32 | LesAffaires.com et AFP

Les grandes Bourses asiatiques ont réagi diversement jeudi aux gains de Wall Street la veille.

Les femmes entrepreneures demeurent sous-représentées au Canada, selon un rapport

Un peu plus de 15 % des PME d'au moins un employé sont majoritairement détenues par des femmes.