Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 22/01/2020 à 06:53

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 22/01/2020 à 06:53

(Photo: Rick Tap pour Unsplash)

La Bourse de New York semble vouloir rebondir à l'ouverture mercredi matin, les investisseurs choisissant de se focaliser sur les résultats d'entreprises plutôt que sur la propagation du coronavirus en Chine, où les autorités ont pris des mesures pour contenir l'épidémie.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,32% à 29 273 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagne 0,69% à 9233 points. Le S&P500, quant à lui, progresse de 0,41% à 3333,25 points.

Contexte

«Les investisseurs semblent se focaliser sur les résultats des entreprises qui, dans l'ensemble, sont meilleurs qu'attendu», écrivent les experts de Mirabaud Securities Genève dans une note.

Ils espèrent que la saison des résultats trimestriels qui s'intensifie aux Etats-Unis et en Europe servira de moteur à la poursuite de la tendance haussière en place depuis le dernier trimestre 2019.

Néanmoins, «si la propagation (du coronavirus) s'intensifie dans les prochains jours, ce qui n'est pas exclu, il faut s'attendre à un retour vers les valeurs refuges et surtout à ce que les places asiatiques entrainent à la baisse les autres places financières», prévient Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

«La Bourse de Paris est particulièrement exposée à la Chine du fait de la forte domination dans la cotation des valeurs du luxe. Beaucoup d'investisseurs gardent en mémoire le lourd coût économique du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère, NDLR) en 2003», rappelle-t-il.

Le bilan du nouveau coronavirus s'est encore alourdi mercredi en Chine, où les autorités ont fait état de neuf morts et averti que le virus pourrait «muter» et se propager plus facilement.

Elles ont également annoncé des mesures de prévention telles que la ventilation et désinfection dans les aéroports, les gares et les centres commerciaux.

Sur la politique commerciale, Donald Trump a indiqué mardi que des discussions allaient être engagées en vue de signer un «accord commercial» avec l'Union européenne, en marge d'une rencontre bilatérale avec la cheffe de l'exécutif européen Ursula von der Leyen.

Alors que les États-Unis viennent de conclure une trêve commerciale avec la Chine, M. Trump a toutefois averti qu'il «réfléchirait très sérieusement» à taxer les importations de voitures européennes si jamais les discussions n'aboutissaient pas.

À l’étranger

Les grandes Bourses asiatiques se sont reprises mercredi, malgré les inquiétudes persistantes liées à l'épidémie provoquée dans la région par le nouveau virus originaire de Chine, alors que le bilan des victimes s'alourdit de jour en jour.

À Tokyo l'indice vedette Nikkei a gagné 0,70%, alors qu'il avait pourtant démarré la séance en très légère baisse. L'indice élargi Topix a pris 0,53%.

Les investisseurs ont décidé de racheter des titres du fait d'un petit affaiblissement du yen face au dollar et pour profiter aussi de bonnes affaires.

Cela a fait passer au second plan les craintes liées à la progression rapide du nouveau coronavirus originaire de Chine, qui a contaminé quelque 440 personnes et fait déjà neuf morts dans le pays, selon un dernier bilan provisoire.

Les autorités sanitaires de nombreux pays sont en état d'alerte alors que le vaste chassé-croisé dans les transports avant le Nouvel An chinois ce week-end fait craindre une multiplication des contaminations.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) doit se réunir mercredi à Genève pour déterminer s'il convient de déclarer une «urgence de santé publique de portée internationale».

Un premier cas a par ailleurs été identifié aux États-Unis. Il s'agit d'un homme arrivé à Seattle (nord-ouest) en provenance de Wuhan, le foyer d'origine du nouveau virus, ont annoncé mardi les Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC) américains.

La Bourse de Hong Kong, qui avait dévissé mardi, a rebondi mercredi de 1,3%, tandis que l'indice composite de Shenzhen a regagné 0,72% et celui de Shanghai 0,28%.

À l’agenda

Côté macroéconomique, la Corée du Sud a enregistré en 2019 une croissance de 2,0% de son PIB, soit le rythme le plus faible en 10 ans.

Des chiffres immobiliers aux États-Unis sont attendus dans l'après-midi.


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

21/02/2020 | LesAffaires.com et AFP

«Attention au risque d'un réveil brutal des marchés, assez complaisants ces derniers jours.»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

20/02/2020 | LesAffaires.com et AFP

«Le développement du coronavirus inquiète toujours.»

À la une

Votre chaîne d'approvisionnement peut-elle résister aux virus?

22/02/2020 | François Normand

ANALYSE - Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables. Voici trois stratégies pour réduire les risques de rupture.

Titans techno: un peu trop tôt pour parler de fièvre

BLOGUE. Les parallèles avec la bulle dot-com de 2000 se multiplient. Voici quelques repères.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

22/02/2020 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.