Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 03/12/2019 à 06:52

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 03/12/2019 à 06:52

(Photo: archives)

La Bourse de New York semble évoluer vers une ouverture en baisse mardi matin, bousculée la veille par la nouvelle offensive commerciale américaine envers l'Argentine et le Brésil.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,32% à 27 700 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, perd 0,35% à 8287,25 points. Le S&P500, quant à lui, recule de 0,27% à 3106 points.

Contexte

Les indices sont dans le rouge en raison «des doutes qui entourent les questions commerciales» avec une «Europe qui pourrait être sous pression» en la matière, ont relevé les experts de Mirabaud Securities Genève.

«Les investisseurs continuent de parier sur l'avancée des négociations commerciales entre Washington et Pékin avant la fin de l’année. Mais c'est bien évidemment la date butoir du 15 décembre (mise en place ou non de nouveaux tarifs douaniers sur des produits chinois) que tout le monde regarde de très près», ont-ils néanmoins estimé.

«Les marchés actions ont connu un brusque changement d'atmosphère hier, passant d'un gain à une forte baisse, après que le président Trump a brutalement annoncé la réintroduction de tarifs douaniers pour l'acier et l'aluminium brésilien et argentin», a souligné pour sa part Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

«La conséquence a été que les marchés ont connu leur pire journée de recul depuis deux mois et les gains des trois dernières semaines ont été balayés», a-t-il complété.

Donald Trump a annoncé lundi que les États-Unis allaient imposer des droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium en provenance du Brésil et de l'Argentine, justifiant sa décision par le besoin de riposter à la dévaluation des monnaies de ces pays.

Dans la nuit, le président américain s'est attaqué cette fois-ci à la France en menaçant d'imposer des droits de douane additionnels, pouvant aller jusqu'à 100%, sur l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français en réponse à l'instauration par le pays d'une taxe sur les géants américains du numérique.

À l’étranger

Les Bourses de Tokyo et Hong Kong ont reculé mardi, après une nouvelle poussée de fièvre sur le front de la guerre commerciale, que Washington a étendue lundi vers l'Amérique du Sud avant de menacer aussi la France.

La Bourse de New York, dont la clôture précédente donne généralement le ton à Tokyo, avait nettement reculé lundi après un indicateur décevant sur l'activité de l'industrie manufacturière en novembre aux États-Unis.

Surtout, les marchés ont été cueillis à froid par Donald Trump, qui a annoncé lundi des droits de douane punitifs sur les importations américaines d'acier et d'aluminium venant du Brésil et de l'Argentine, deux pays que le président américain accuse de dévaluer massivement leurs monnaies pour rendre leurs produits plus compétitifs à l'export.

Washington a ensuite menacé d'imposer des surtaxes douanières aux importations françaises en riposte à l'instauration en France d'une taxe concernant les géants américains du numérique, surnommée «taxe Gafa». Paris a jugé cette menace «inacceptable» et espérait une riposte européenne «forte» si ces sanctions américaines venaient à se concrétiser.

«On a l'impression que tous les pays, quoi qu'ils fassent, pourraient se voir imposer des tarifs» douaniers supplémentaires, «ce qui crée beaucoup d'incertitudes pour les affaires», a estimé Tapas Strickland de la Banque nationale australienne.

Cette offensive américaine tous azimuts relançait aussi les craintes d'un échec des négociations commerciales en cours entre Washington et Pékin.

À l’agenda

L'agenda des indicateurs ne comporte pas de chiffres de premier plan.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

07/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

Les annonces de soutien économique de la part des États et des banques centrales se poursuivent.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

06/04/2020 | LesAffaires.com et AFP

L’espoir de voir l’Europe se diriger vers un possible pic du coronavirus redonnant de l’énergie.

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...