Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 05/12/2019 à 06:51

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 05/12/2019 à 06:51

(Photo: archives)

La Bourse de New York compte poursuivre tranquillement sa remontée  à l'ouverture jeudi, l'optimisme étant de mise avant d'en savoir plus sur la tournure que prendront les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,42% à 27 759 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagne 0,46% à 8333,75 points. Le S&P500, quant à lui, progresse de 0,37% à 3122,75 points.

Contexte

Les marchés ont de «nouveaux espoirs concernant l’avancée des négociations commerciales entre Washington et Pékin», ont souligné les experts de Mirabaud Securities Genève.

«La tendance pourrait cependant changer en cours de séance à cause d'un simple tweet ou suite à la deuxième plainte de Huawei contre l'administration Trump», ont-ils ajouté.

L'agence Bloomberg, citant des sources proches des négociations, a indiqué mercredi que les deux premières puissances mondiales s'étaient rapprochées d'un texte, qui pourrait voir le jour avant la nouvelle vague de surtaxes douanières américaines prévue le 15 décembre.

Ces informations ont contrebalancé les craintes générées la veille par Donald Trump, qui a laissé entendre qu'un accord avec Pékin pourrait être reporté après la présidentielle américaine de 2020.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, Huawei a annoncé avoir porté plainte aux États-Unis contre sa mise à l'écart d'un fonds fédéral destiné à développer les infrastructures de télécommunications en zones rurales.

À l’étranger

Les principales Bourses asiatiques ont fini largement dans le vert jeudi, rebondissant grâce à de nouveaux espoirs d'un prochain accord commercial sino-américain, alors que les investisseurs avaient parié le contraire lors des deux séances précédentes.

Alors que des propos de Donald Trump mardi semblaient indiquer qu'un accord commercial avec Pékin pourrait être reporté après l'élection présidentielle américaine fin 2020, les investisseurs ont soudainement retrouvé des raisons d'espérer.

Les deux premières puissances mondiales se seraient rapprochées d'un texte, qui pourrait voir le jour avant la nouvelle vague de surtaxes douanières américaines prévue le 15 décembre, a avancé l'agence d'informations financières Bloomberg citant des sources proches du dossier.

La Bourse de Tokyo a aussi reçu un coup de pouce avec la présentation jeudi par le gouvernement japonais d'un vaste plan de relance de 13 000 milliards de yens (157 milliards $CA), pour éviter à l'économie nationale, déjà fragilisée, de tomber durablement en récession l'an prochain.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, la balance commerciale aux États-Unis pour octobre et les commandes industrielles pour le même mois sont au programme aujourd'hui.


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

06:55 | LesAffaires.com et AFP

«C'est la prise de bénéfice qui devrait être à l'honneur.»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

20/01/2020 | LesAffaires.com et AFP

«L'enjeu de cette semaine concernera la réunion de la Banque centrale européenne.»

À la une

Et si on donnait des cours de savoir-vivre entrepreneurial...

BLOGUE INVITÉ. Il manque un point essentiel à la formation de nos aspirants dirigeants: le savoir-vivre entrepreneurial.

Legault prudent sur les nouvelles difficultés de Bombardier

M. Legault s’est limité à dire qu’il fallait maintenant tenter de « faire le mieux possible ».

737 MAX: Boeing cherche à emprunter au moins 10 G$

09:42 | AFP

Cette somme lui permettra de faire face à la facture galopante de la crise du 737 MAX.