Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 26/03/2020 à 08:17

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 26/03/2020 à 08:17

Sur une affiche en bordure de route est écrit «stop the spread».

« La tendance négative du matin est à mettre sur le compte de la propagation quasi incontrôlée du virus aux États-Unis». (Photo: Getty Images)

L’horizon s’est obscurci jeudi pour les marchés, à nouveau en baisse, effrayés par la propagation implacable du coronavirus partout dans le monde et en particulier aux États-Unis, première économie de la planète.

Selon les contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, baissait de 372 points, ou de 1,77% à 20 654 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait de 121 points, ou de 1,62% à 7346 points. L'indice composé S&P 500 devrait laisser aller 51 points, ou 2,07% à 2416 points.

Contexte

« La tendance négative du matin est à mettre sur le compte de la propagation quasi incontrôlée du virus aux États-Unis et en particulier à New York, qui se confine de plus en plus », a estimé John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

« Sur les marchés, une nouvelle séquence va s’ouvrir. Maintenant que les investisseurs ont au moins partiellement digéré la mise en place de plans de soutien budgétaire massifs et de chèques en blanc de la part des banques centrales, quelle tournure vont prendre les événements ? », s’est interrogé Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

« Il s’agit toujours d’évaluer si la pandémie va poursuivre sa propagation rapide ou si les mesures de confinement vont rapidement ralentir le rythme de sa progression, permettant ainsi une reprise rapide de l’activité », a-t-il poursuivi. « Avec ce risque en toile de fond : l’épidémie va-t-elle repartir dès que les efforts seront relâchés ? »

Car selon lui, « si des mesures de distanciation sociale peuvent sans doute s’appliquer de manière durable sans compromettre le rebond de l’activité, comme c’est le cas en Chine, il reste à voir si l’Europe et les États-Unis parviendront à suivre l’exemple des pays du sud-est asiatique ». 

À l’étranger

Les principales Bourses asiatiques ont clôturé en baisse jeudi, surtout Tokyo, sur fond de crainte d’une flambée du coronavirus dans la capitale japonaise, jusqu’à présent épargnée par les mesures de confinement drastiques affectant de nombreuses autres métropoles mondiales.

L’indice vedette Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance en recul de 4,51 % à 18 664 points, victime de prises de bénéfices après deux séances de hausse très marquée.

Les pertes ont été plus modérées en Chine : l’indice composite de Shanghai s’est contracté de 0,6 % à 2764 points et celui de Shenzhen de 0,8 % à 1701 points.

L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a quant à lui reculé de 0,74 % à 23 352 points.

La petite éclaircie des deux derniers jours en Europe a également été balayée.

Vers 08H00, Paris perdait 2,44 %, Francfort 2,61 % et Londres 2,06 %. Milan reculait de 1,43 % et Madrid de 1,72 %.

Dans ce contexte, le marché du pétrole évoluait aussi dans le rouge, avec un prix du baril de brut américain WTI en retrait de 2,78 % à 25,36 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord perdait 1,37 % à 29,58 dollars.

Le dollar reperdait pour sa part du terrain face au yen. En revanche l’euro continuait de s’apprécier face à la monnaie nippone et au dollar.

Sur le marché de la dette, largement irriguée par les banques centrales, les mouvements restaient limités.

À l'agenda

Les données sur le chômage aux États-Unis seront dévoilées aujourd'hui. Aussi, les dirigeants du G20 tiennent un sommet virtuel jeudi pour coordonner leur réponse à la menace de récession.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

08:43 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés mondiaux sont aidés notamment par le fort rebond des cours du pétrole.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

31/03/2020 | LesAffaires.com et AFP

«La nervosité des investisseurs toujours bien palpable», malgré des signes encourageants en Italie.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, entraînée par le pétrole

Mis à jour à 16:48 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les prix des barils de pétrole qui ont enregistré la plus forte hausse de leur histoire.

Titres en action: Ford, Softbank, Boeing, Lufthansa

Mis à jour à 11:59 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Trump enflamme les cours du pétrole en annonçant des coupes

11:26 | AFP

Donald Trump a dit s'attendre à une réduction «d'environ 10 millions de barils» par jour.