Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 26/01/2021 à 07:26, mis à jour le 26/01/2021 à 07:24

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 26/01/2021 à 07:26, mis à jour le 26/01/2021 à 07:24

Un écran affichant des données boursières

(Photo: 123RF)

Les marchés boursiers européens reprenaient des couleurs mardi, la prudence restant toutefois de mise au moment où les restrictions se renforcent pour lutter contre le coronavirus et ses variants.

La Bourse de New York se dirigeait vers une ouverture proche de l'équilibre. Vers 7h15, les contrats à terme sur le S&P 500 demeuraient stables à 3 849 points. Ceux du Dow Jones gagnaient 49 points, ou de 0,16%, à 30 917 points, tandis que ceux du Nasdaq cédaient 11 points, ou de 0,08%, à 13 464 points.

En Europe, les marchés étaient pour la plupart en hausse à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 augmentait de 53 points, ou 0,8%, à 6 691 points. À Francfort, le DAX grimpait de 250 points, ou de 1,84%, à 13 894 points. Seul le CAC 40 de Paris cédait du terrain, reculant de 87 points, ou de 1,57%, à 5 472 points.

En Asie, l'indice vedette Nikkei a lâché 0,96% à 28 546 points, effaçant ainsi encore plus que la totalité de ses gains de la veille. 

À Hong Kong, l'indice Hang Seng s'est enfoncé de 2,55% tandis que les marchés de Chine continentale ont également fini en net repli, l'indice composite de Shanghai abandonnant 1,51% et celui de Shenzhen 1,98%.

 

Le contexte

La patience des populations est éprouvée par une pandémie qui, depuis un an, les prive de libertés. Les restrictions se maintiennent ou se durcissent alors que la vaccination s'est enclenchée il y a un mois, mais à un rythme qui fait polémique, en particulier en Europe.

«Des retards dans la livraison des vaccins, une campagne de vaccination lente et des doutes sur le vaccin d'AstraZeneca provoquent de la nervosité», sur les marchés, commente Milan Cutkovic, analyste chez Axi.

Bruxelles a haussé le ton lundi contre AstraZeneca, jugeant «inacceptables» les retards de livraison de son vaccin contre la COVID-19, et réclame désormais «la transparence» sur l'exportation hors de l'UE des doses qui y sont produites.

La banque centrale américaine (Fed) débute par ailleurs ce mardi une réunion de politique monétaire de deux jours, la première de l'année, une semaine après l'investiture du nouveau président américain. Elle devrait toutefois garder sa boîte à outils close.

En début d'après-midi, le Fonds monétaire international (FMI) doit publier ses perspectives économiques mondiales actualisées, avant les données de la confiance des consommateurs aux États-Unis pour janvier (Conference board).

 

Du côté du pétrole

Les prix du pétrole brut croissaient lentement, mardi matin.

Vers 7h15, le prix du baril américain de WTI s'appréciait de 0,53%, à 53,05 $US et celui du baril de Brent de la mer du Nord montait de 0,45%, à 56,13 $US.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: l'effet de l'emploi effacé par les taux obligataires

Mis à jour à 12:09 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les taux obligataires, dont la récente montée rend la Bourse nerveuse, accéléraient aussi.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi
07:20 | LesAffaires.com et AFP
Titres en action: Recipe Unlimited, Tesco, Dassault Aviation et Honda
Mis à jour à 13:54 | AFP et La Presse Canadienne
Titres en action: Canadian Natural Resources, Bombardier...
Mis à jour le 04/03/2021 | AFP et La Presse Canadienne

À la une

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi:

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.