Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 25/01/2023 à 08:34, mis à jour le 25/01/2023 à 08:42

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 25/01/2023 à 08:34, mis à jour le 25/01/2023 à 08:42

(Photo: 123RF)

REVUES DES MARCHÉS. L’optimisme battait de l’aile mercredi sur les marchés boursiers après quelques déceptions et à l’approche de grands rendez-vous de politique monétaire dont va dépendre l’évolution des indices.

 

Les indices boursiers à 08h30

Les contrats à terme du Dow Jones reculaient de 228,00 points (-0,67%) à 33 598,00 points. Les contrats à terme du S&P 500 reculaient de 34,00 points (-0,84%) à 3 998,75 points. Les contrats à terme du Nasdaq descendaient de 153,50 points (-1,29%) à 11 756,00 points.

À Londres, le FTSE 100 reculait de 15,38 points (-0,20%) à 7 741,98 points. À Paris, le CAC 40 affichait un recul de 30,75 points (-0,44%) à 7 019,73 points. À Francfort, le DAX lâchait 70,82 points (-0,47%) à 15 022,29 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a récolté 95,82 points (+0,35%) à 27 395,01 points. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a clôturé en hausse de 393,65 points (+1,82%) à 22 044,65 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain gagnait 0,27 $US (+0,34%) à 80,40 $US. Le baril de Brent de la mer du Nord avançait de 0,18 $US (+0,21%) à 86,31 $US.

Le contexte

«Les prévisions décevantes de Microsoft et des indicateurs d’activité reflétant des tensions inflationnistes persistantes en Europe comme aux États-Unis sont en train de ternir l’optimisme», observe Philippe Cohen, gérant chez Kiplink Finance.

En zone euro, l’activité économique semble mieux résister que prévu grâce à la diminution des prix de l’énergie.

En Allemagne, le moral des entrepreneurs a poursuivi sa remontée en janvier, avançant de 1,6 point à 90,2 points, selon le baromètre de l’institut Ifo publié mercredi.

Selon les dernières prévisions du ministère de l’Économie, l’Allemagne devrait connaître une croissance de 0,2% en 2023 et échapper ainsi de justesse à une récession cette année.

«Entre éviter le pire et revenir au paradis, il y a un entre-deux», tempère Alexandre Baradez, analyste chez IG France, alors qu’il faut s’attendre probablement à une contraction de l’activité économique au premier trimestre sous l’effet d’un tassement de la consommation.

Aux États-Unis, l’inflation élevée fait déjà ralentir la consommation des ménages et l’activité industrielle reste en contraction, selon l’indicateur PMI manufacturier publié mardi.

Par ailleurs, les investisseurs attendent de voir l’attitude qu’adopteront les banques centrales européenne et américaine début février.

Le géant informatique Microsoft a fait des prévisions financières décevantes mardi, ayant vu lors du dernier trimestre 2022 sa croissance décélérer et ses bénéfices diminuer. Dans les échanges avant Bourse, le titre reculait d’environ 2%. 

En Europe, de nombreuses valeurs du secteur de la technologie réagissaient négativement à cet avertissement, dont Dassault Systemes (-1,09%), Capgemini (-1,30%) et Atos (-1,46%) à Paris.

Le fabricant néerlandais de systèmes de lithographie pour l’industrie des microprocesseurs ASML (-1,72% à 605,01 euros) a fait état d’un bénéfice net en baisse de 4,4% sur l’année 2022, mais s’attend à une hausse de plus de 25% du chiffre d’affaires et à «une légère amélioration de la marge brute» par rapport à 2022.

Easyjet s’envoleLa compagnie britannique à bas prix Easyjet a relevé mercredi ses prévisions de bénéfice pour l’exercice 2022/2023 sur la base de bonnes ventes au premier trimestre et de solides réservations pour le deuxième trimestre. Le titre s’envolait de 10,5% à Londres.

La livre sterling continuait à reculer par rapport au dollar mercredi, au lendemain d’une séance de baisse marquée, des indicateurs économiques décevants ravivant les craintes au sujet de l’économie britannique.

La livre baissait de 0,11% contre le billet vert à 1,232 $US.

L’euro cédait 0,21% par rapport au dollar, à 1,0864 $US.

Les cours du pétrole évoluaient sans tendance mercredi, le marché attendant la publication hebdomadaire de l’état des stocks américains de brut et d’essence, mais aussi les données sur la croissance du quatrième trimestre 2022 jeudi aux États-Unis, plus gros consommateur d’or noir au monde.

 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en hausse, encouragée par Powell et Microsoft

Mis à jour le 07/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a gagné près de 100 points mardi.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Mis à jour le 07/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés boursiers peu animés avant Powell.

OPINION Bourse: Wall Street clôt en baisse, plombée par le secteur technologique
Mis à jour le 06/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi
Mis à jour le 06/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street finit en baisse
Mis à jour le 03/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, encouragée par Powell et Microsoft

Mis à jour le 07/02/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a gagné près de 100 points mardi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 07/02/2023 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Groupe d'alimentation MTY, Héroux-Devtek et Tesla

07/02/2023 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de MTY, Héroux-Devtek et Tesla? Voici quelques recommandations d’analystes.