Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 24 avril

Publié le 24/04/2024 à 08:43, mis à jour le 24/04/2024 à 08:50

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 24 avril

Publié le 24/04/2024 à 08:43, mis à jour le 24/04/2024 à 08:50

(Photo: Getty Images)

REVUES DES MARCHÉS. Les Bourses restent bien orientées mercredi alors que de nombreux résultats d'entreprises sont publiés et que les craintes géopolitiques comme sur les taux d'intérêt s'amenuisent.

 

Les indices boursiers à 8h30

Les contrats à terme du Dow Jones gagnaient +69,00 points (+0,18%) à 38 307,00 points. Les contrats à terme du S&P 500 avançaient de +11,75 points (+0,23%) à 5 179,25 points. Les contrats à terme du Nasdaq montaient de +51,25 points (+0,28%) à 18 230,50 points.

À Londres, le FTSE 100 progressait de +44,48 points (+0,55%) à 8 089,29 points. À Paris, le CAC 40 gagnait +39,82 points (+0,49%) à 8 145,60 points. À Francfort, le DAX avançait de +44,97 points (+0,25%) à 18 182,62 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a terminé en hausse de +907,92 points (+2,42%) à 38 460,08 points. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a augmenté de +372,34 points (+2,21%) à 17 201,27 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain cédait -0,28 $US (-0,33%) à 85,38 $US. Le baril de Brent de la mer du Nord retraitait de -0,08 $US (-0,09%) à 90,37 $US.

 

 

Le contexte

« Dans l’ensemble, le sentiment continue de s’améliorer », commente l’analyste indépendant Andreas Lipkow, qui note toutefois qu’il reste « d’autres tests » pour les marchés en raison de l’abondance des publications d’entreprises.

L’actualité des indicateurs économiques est pauvre mercredi, si ce n’est la publication du moral des entrepreneurs en Allemagne, qui a continué son ascension en avril pour le troisième mois consécutif. L’indicateur de commandes de biens durables aux États-Unis est également attendu.

De quoi laisser les investisseurs se concentrer sur les très nombreux résultats d’entreprises partout dans le monde.

 

Tesla prêt à repartir

Le constructeur Tesla, qui a annoncé mardi une fonte de 55% de son bénéfice net au premier trimestre, compte produire un véhicule électrique à bas coût « aussi vite que possible ».

Cette annonce a réjoui les marchés. L’action bondissait de plus de 12% dans les échanges électroniques d’avant-séance.

Dans le secteur technologique, les investisseurs attendent notamment les résultats de Meta après la clôture de Wall Street mercredi.

 

Kering clair comme de l’eau de ROC

L’action de Kering chutait de 7,24% à la Bourse de Paris, après avoir touché son plus bas niveau depuis octobre 2017, les investisseurs prenant acte de la forte baisse de la rentabilité opérationnelle courante (ROC) attendue au premier semestre, un nouvel épisode du désamour du groupe par les marchés.

Le groupe a projeté mardi une chute de sa rentabilité opérationnelle (ROC) « de l’ordre de 40 à 45% » au premier semestre.

 

Rebond des semi-conducteurs

Le secteur des semi-conducteurs européens bondissait après la révision à la hausse de la prévision du chiffre d’affaires du néerlandais ASM International, qui bondissait de 10,61% à Amsterdam.

Infineon gagnait 6,64%, STMicroelectronics de 6,34%, Soitec de 2,88%, ASM de 2,59%.

 

Reckitt en pleine forme

Le groupe de produits d’hygiène et santé britannique Reckitt, propriétaire des marques Durex, Dettol ou Nurofen, grimpait de 4,31%, porté par l’annonce de ventes meilleures que prévu au premier trimestre.

 

Heineken reste prudent

Le brasseur néerlandais Heineken s’est félicité mercredi d’avoir vendu plus de bières au premier trimestre, mais a reconnu des perspectives économiques « difficiles et incertaines » pour le reste de l’année. L’action prenait 0,26%.

 

Le pétrole en légère hausse

Sur les autres marchés, les prix du pétrole reculaient, pris dans les doutes qui entourent les nouvelles sanctions contre le pétrole iranien comme les données à venir sur les stocks de brut aux États-Unis.

Le baril de Brent cédait 0,46% à 88,01 $US le baril et celui de WTI de 0,60% à 82,86 $US.

L’euro reculait de 0,15%, à 1,0685 $US pour un euro.

Le bitcoin montait de 0,19% à 66 480 $US.

Les taux d’intérêt des États remontaient nettement aux États-Unis comme en Europe. L’emprunt à 10 ans américain offrait un rendement de 4,64% contre 4,60% la veille.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 22 mai

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. l'attente des résultats de Nvidia se fait en terrain négatif.

OPINION Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500
Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 21 mai
Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record
Mis à jour le 20/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

«Nvidia a encore défié la gravité»

Mis à jour le 22/05/2024 | AFP

L’élan donné par l’IA générative ne se dément pas.

Bourse: Wall Street termine en baisse

Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse de plus de 120 points.

À surveiller: Saputo, Empire et CAE

22/05/2024 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Saputo, Empire et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.