Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 23/06/2021 à 07:42

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 23/06/2021 à 07:42

(Photo: 123RF)

Les marchés européens manquaient d'entrain mercredi en dépit d'une activité du secteur privé qui a enregistré en juin sa plus forte croissance depuis 15 ans en zone euro.

 

Les indices

Vers 7h15, Wall Street se dirigeait vers une ouverture en baisse. Les contrats à terme du S&P 500 diminuaient de 3 points, ou de 0,09%, à 4 232 points. Ceux du Dow Jones cédaient 8 points, ou 0,02%, à 33 827 points et ceux du Nasdaq reculaient de 9 points, ou de 0,09%, à 14 242 points.

En Europe, les marchés étaient mitigés à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 gagnait 0,2%, le CAC 40 de Paris perdait 0,69% et le DAX de Francfort reculait de 0,72%.

En Asie Hong Kong a clôturé en hausse de 1,79% et Shanghai de 0,25%. À Tokyo, l'indice vedette Nikei a fini la journée proche de l'équilibre (-0,03%)

 

Le contexte

«Ce ton un peu plus doux qu'il y a une semaine a soulagé le marché boursier», observe Jochen Stanzl, analyste pour CMC Market.

Mais «le doute est cependant de mise», estime de son côté John Plassard, responsable de l'investissement chez Mirabaud. 

«Si les investisseurs pariaient sur un été de tout repos, ils devront se raviser. En effet, vont se succéder avant la fameuse réunion de septembre de nombreux évènements importants dont les minutes de la Fed, la réunion de la Fed de juillet, la publication du livre beige et, bien évidemment, Jackson Hole», un symposium prévu en août, étaye-t-il.

Il y a tout juste une semaine, les Bourses mondiales avaient été perturbées par le changement de ton, jusqu'ici accommodant, opéré par la Fed à l'issue de sa réunion de politique monétaire.

Alors qu'elle ne prévoyait aucune hausse de taux avant 2024, il est dorénavant officiellement question de deux relèvements de taux au cours de 2023.

Mais ces derniers jours, les discours de plusieurs membres de la Fed s'enchaînent et ne se ressemblent pas toujours.

«La réelle interrogation concerne le niveau d'inflation une fois que les facteurs temporaires et les effets de base ne joueront plus à plein», souligne Tangi le Liboux, analyste chez Aurel BGC.

Il note que «trois membres du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) — Rosengren, Bostic et Bowman —, dont deux votent cette année, doivent s'exprimer ce mercredi».

 

Du côté du pétrole

Vers 7h15, le prix du baril de WTI américain montait de 0,71% à 73,37 $US et le baril de Brent de la mer du Nord gagnait 0,75% à 75,37 $US.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

30/07/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: la dernière séance du mois se termine en baisse

Mis à jour le 30/07/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les valeurs technologiques ont été tirées vers le bas par les résultats décevants d'Amazon.

OPINION Titres en action: Telus, Enbridge, George Weston, Chevron...
Mis à jour le 30/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi
30/07/2021 | LesAffaires.com et AFP
Bourse: Wall Street et Toronto portées par les bons résultats
Mis à jour le 29/07/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.