Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 23 avril

Publié le 23/04/2024 à 08:04, mis à jour le 23/04/2024 à 08:10

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 23 avril

Publié le 23/04/2024 à 08:04, mis à jour le 23/04/2024 à 08:10

(AP Photo/Ahn Young-joon)

REVUES DES MARCHÉS. Les indices boursiers mondiaux continuent d'évoluer en terrain positif mardi, le marché étant concentré sur les résultats d'entreprises avant un indicateur d'activité aux États-Unis.


Les indices boursiers à 8h00

Les contrats à terme du Dow Jones montaient de +69,00 points (+0,18%) à 38 307,00 points. Les contrats à terme du S&P 500 avançaient de +11,75 points (+0,23%) à 5 179,25 points. Les contrats à terme du Nasdaq augmentaient de +51,25 points (+0,28%) à 18 230,50 points.

À Londres, le FTSE 100 récoltait +22,89 points (+0,29%) à 8 046,76 points. À Paris, le CAC 40 progressait de +44,08 points (+0,55%) à 8 084,44 points. À Francfort, le DAX avançait de +183,93 points (+1,03%) à 18 044,73 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a avancé de +113,55 points (+0,30%) à 37 552,16 points. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a terminé en hausse de +317,24 points (+1,92%) à 16 828,93 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain baissait de -0,28 $ US (-0,33%) à 85,38 $ US. Le baril de Brent de la mer du Nord retraitait de -0,08 $ US (-0,09%) à 90,37 $ US.

 

Le contexte

«Les actions européennes progressent pour la deuxième séance consécutive, suivant la tendance enregistrée en Asie et dans un contexte d’appétit pour le risque qui se fait grandissant à l’approche de la publication des résultats du secteur de la technologie cette semaine», commente Pierre Veyret, analyste d’ActivTrades.

Tesla (mardi, après bourse), Meta (mercredi), Microsoft et Alphabet (jeudi) sont concernés, «leurs performances devraient influencer de manière significative la dynamique du marché à court terme», souligne Stephen Innes, analyste de Spi AM.

À Wall Street, les contrats à terme des trois principaux indices boursiers laissaient présager une ouverture en légère hausse, entre +0,16% et +0,35%.

Des indicateurs d’activité ont été publiés en zone euro et sont attendus aux États-Unis peu après l’ouverture des marchés locaux.

L’indice PMI Flash publié par S&P Global est calculé sur la base de sondages d’entreprises. Un chiffre supérieur à 50 montre une croissance de l’activité, tandis qu’un chiffre en deçà indique une contraction.

«Dans l’ensemble, l’économie européenne a atteint son niveau le plus bas à la fin de 2023 et est en train de rebondir, mais elle est principalement tirée par les services», souligne Christophe Boucher, directeur des investissements chez ABN AMRO Investment Solutions.

Dans le détail, «la divergence entre le secteur manufacturier (47,3 en avril contre 47,1 en mars) et le secteur des services (52,9 contre 51,5) s’est prolongée en avril: ce sont les services qui tirent les PMI de la zone euro, contrairement à ce qui se passe aux États-Unis»,

 

JD Sports Fashion rachète son concurrent

La chaîne britannique d’habillement JD Sports Fashion a annoncé mardi le rachat de son concurrent américain Hibbett pour 1,1 milliard de dollars, ce qui a faisait s’envoler son titre de 6,16% à la Bourse de Londres.

 

SAP bondit à Francfort

Le géant des progiciels SAP (+4,44%), première capitalisation de l’indice vedette allemand DAX, a augmenté son chiffre d’affaires de 8% de janvier à mars, à un peu plus de huit milliards d’euros, grâce à l’activité infonuagique.

Les analystes de Stifel ont salué «une série de chiffres solides pour le premier trimestre».

Ces résultats confortent «les investisseurs dans l’idée que la dynamique du chiffre d’affaires de SAP devrait rester forte au cours des prochains trimestres, en dépit d’une conjoncture macroéconomique difficile», selon eux.

 

Novartis publie un bénéfice net en hausse

Le géant pharmaceutique suisse Novartis (+4,59% à Zurich) a publié un bénéfice net en hausse de 14% au premier trimestre, à près de 3,7 milliards de dollars américains.

 

Le pétrole se stabilise

Les prix du pétrole se stabilisaient en l’absence de nouveaux développements géopolitiques au Moyen-Orient.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en juin, était à 86,92 $US (-0,09%).

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison le même mois, dont c’est le premier jour d’utilisation comme contrat de référence, valait 81,77 $US (-0,15%).

Sur le marché des changes, l’euro était stable (+0,02%) à 1,0657 $US, et restait dans le vert face aux principales devises.

Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts américains à dix ans s’établissait à 4,61%, comme la veille.

La star des cryptomonnaies, le bitcoin, cédait 0,35% à 66 302 $US.

 

 

Sur le même sujet

Bourse: «Nvidia est le nouveau roi de Wall Street»

Mis à jour à 12:42 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les télécommunications et les services publics pesaient sur le TSX jeudi.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 23 mai

Mis à jour à 07:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Nvidia lance la tech, peu d'élan ailleurs.

OPINION Bourse: Wall Street termine en baisse
Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 22 mai
Mis à jour le 22/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500
Mis à jour le 21/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Trois stratégies pour rendre son commerce plus attrayant

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Voici trois commerces qui ont élaborer de nouvelles stratégies pour se démarquer.

La main-d'oeuvre reste un défi pour les détaillants

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Plus d'un poste vacant sur dix au Québec se trouve dans le secteur du commerce de détail.

Des clients avides de rabais

Édition du 22 Mai 2024 | Jean-François Venne

COMMERCE DE DÉTAIL. Les détaillants doivent s'ajuster aux nouvelles attentes des consommateurs.