Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 22 février

Publié le 22/02/2024 à 07:59, mis à jour le 22/02/2024 à 08:05

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 22 février

Publié le 22/02/2024 à 07:59, mis à jour le 22/02/2024 à 08:05

(Photo: 123RF)

REVUES DES MARCHÉS. Les Bourses européennes évoluent en hausse jeudi, des indices français et allemands franchissant même des records, soutenus par les résultats du géant technologique Nvidia largement salués par les marchés.

 

 

Les indices boursiers à 7h30

Les contrats à terme du Dow Jones progressaient de +100.00 points (+0.29%) à 35,119.00 points. Les contrats à terme du S&P 500 gagnaient +12.25 points (+0.27%) à 4,535.50 points. Les contrats à terme du Nasdaq récoltaient +13.25 points (+0.08%) à 15,910.75 points.

À Londres, le FTSE 100 gagnait +53.22 points (+0.72%) à 7,464.19 points. À Paris, le CAC 40 progressait de +65.92 points (+0.92%) à 7,234.32 points. À Francfort, le DAX avançait de +139.96 points (+0.89%) à 15,926.57 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a progressé de +160.79 points (+0.48%) à 33,585.20 points. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a diminué de -378.63 points (-2.12%) à 17,454.19 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain avançait de +0.99 $ US (+1.36%) à 73.89 $ US. Le baril de Brent de la mer du Nord avançait de +1.13 $ US (+1.46%) à 78.55 $ US.

 

 

Le contexte

 

«Les bonnes prévisions de Nvidia publiées mercredi soir ont donné un nouvel élan aux marchés», soulignent les analystes de Deutsche Bank dans une note.

En Europe, la Bourse de Paris affichait une nette progression de 1,08% et Francfort de 1,38%, toutes deux au-dessus de leur plus haut niveau en séance au lendemain d’une clôture record. La Bourse de Londres grappillait 0,18% et celle de Milan s’octroyait 0,91%.

À Wall Street, les contrats à terme des trois principaux indices laissaient présager une ouverture en hausse, avec une nette progression pour le Nasdaq (+2,15%), à forte coloration technologique.

Nvidia, qui bondissait de plus de 12% dans les échanges électroniques avant l’ouverture de Wall Street, a réalisé un chiffre d’affaires de 22 milliards de dollars de novembre à janvier (+265% sur un an), un résultat largement supérieur aux prévisions du marché et à ses propres attentes (autour de 20 milliards), des résultats largement supérieurs à ses prévisions et aux attentes du marché.

De plus, le géant technologique table sur 24 milliards de chiffres d’affaires pour le trimestre en cours.

En Europe, le secteur était en hausse : ASML s’octroyait 4,23%, STMicroelectronics 3,59% et Infineon 3,48%.

«Nvidia a volé la vedette aux minutes de la Réserve fédérale (Fed) publiées mercredi soir», note Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank.

Ce compte-rendu de la dernière réunion du comité monétaire de la banque centrale américaine est scruté par les marchés alors qu’est attendue avec impatience la première baisse des taux directeurs de l’institution.

«Les minutes ont renforcé l’idée que la Fed n’est pas pressée d’assouplir sa politique monétaire», notent les analystes de Deutsche Bank.

Jeudi, la Banque centrale européenne (BCE) doit publier le compte rendu de sa précédente réunion.

Plus tôt en séance, la publication de l’indice PMI en zone euro a montré que l’activité du secteur privé s’est contractée en février dans la zone euro pour le neuvième mois consécutif, mais à un rythme plus faible qu’en janvier.

«À la suite de ces données, les marchés ont repoussé leurs paris sur une baisse des taux» de la BCE et ne voient désormais «qu’une chance sur trois d’une première réduction en avril», indique Juliette Packard, analyste d’Ebury.

L’euro était en hausse dans le sillage de cette publication et gagnait 0,33% face au dollar, à 1,0855 euros pour un dollar.

Sur le marché obligataire, les rendements sur les bons du Trésor américain à dix ans évoluaient à 4,31%, proches de leur niveau en clôture la veille, tout comme le taux obligataire allemand à même échéance, à 2,44%.

Le reste de la séance sera marquée par les prises de parole de plusieurs banquiers centraux américains ainsi que la publication d’indices PMI aux États-Unis.

 

Rolls-Royce, à nouveau bénéficiaire

Rolls-Royce bondissait de 9,26% après avoir renoué avec les bénéfices annuels en 2023, affichant un résultat positif de 2,4 milliards de livres contre une perte de 1,3 milliard un an plus tôt.

En Allemagne, le bénéfice net du constructeur allemand Mercedes-Benz (+5,63%) a baissé de 1,9% sur un an, à 14,53 milliards d’euros, ce qui est toutefois mieux que prévoyaient les analystes sondés par Factset.

À Paris, Renault avançait de 3,65%.

 

Du côté du pétrole et du bitcoin

Les prix du pétrole hésitaient, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes aériennes contre la ville de Rafah, et les perspectives moroses de la demande dans un environnement de taux élevés plus longtemps.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en avril, reculait de 0,07% à 82,97 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison le même mois, abandonnait quelque 0,09% à 77,84 dollars.

Le bitcoin avançait de 0,48% à 51 636 dollars.

 

 

 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé, les résultats surprennent encore favorablement

Mis à jour à 12:18 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto cède plus de 150 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 24 avril

Mis à jour à 08:50 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses progressent encore sous une pluie de résultats.

OPINION Bourse: Wall Street termine en hausse
Mis à jour le 23/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 23 avril
Mis à jour le 23/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Le bitcoin dopé par le «halving»
22/04/2024 | AFP

À la une

Comment restructurer les dettes de mon petit café et éviter la faillite?

Il y a 52 minutes | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Voici cinq options de restructuration de dettes pour aider à naviguer dans ces eaux troubles.

Tu fais toujours tes impôts à la dernière minute?

23/04/2024 | lesaffaires.com

Voici 5 articles pour qu'à la hâte, aucun crédit d'impôt ne t'échappe.

1T: Rogers annonce une chute de 50% de son bénéfice

Mis à jour il y a 50 minutes | La Presse Canadienne

L'entreprise a dû faire face à des coûts plus élevés liés à ses efforts d'acquisition et de restructuration de Shaw.