Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 21 février

Publié le 21/02/2024 à 08:35, mis à jour le 21/02/2024 à 08:43

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 21 février

Publié le 21/02/2024 à 08:35, mis à jour le 21/02/2024 à 08:43

(Photo: La Presse Canadienne)

REVUES DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales restent prudentes mercredi, avec dans leur ligne de mire la publication des résultats du géant des puces électroniques Nvidia, qui est devenu l'une des principales capitalisations du monde.

 

Les indices boursiers à 8h15

Les contrats à terme du Dow Jones reculaient de -67,00 points (-0,17%) à 38 575,00 points. Les contrats à terme du S&P 500 baissaient de -14,50 points (-0,29%) à 4 977,00 points. Les contrats à terme du Nasdaq cédaient -107,75 points (-0,61%) à 17 499,50 points.

À Londres, le FTSE 100 perdait -58,29 points (-0,76%) à 7 660,92 points. À Paris, le CAC 40 haussait de +9,65 points (+0,12%) à 7 804,87 points. À Francfort, le DAX montait de +59,58 points (+0,35%) à 17 128,01 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a baissé de -101,45 points (-0,26%) à 38 262,16 points. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a progressé de +255,59 points (+1,57%) à 16 503,10 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain retraitait de -0,15 $US (-0,19%) à 76,89 $US. Le baril de Brent de la mer du Nord diminuait de -0,18 $US (-0,22%) à 82,16 $US.

 

Contexte

Les places boursières européennes évoluent de façon dispersée : «les investisseurs sont confrontés à des résultats d’entreprises inégaux», commente Pierre Veyret, analyste d’ActivTrades.

Les indices de Wall Street devraient ouvrir en légère baisse, selon leurs contrats à terme, sur la défensive avant la publication, prévue après la clôture de la Bourse de New York, des résultats du géant américain des puces Nvidia, la coqueluche du marché considérée comme une «un baromètre de l’intelligence artificielle», selon Stephen Innes, associé de SPI Asset Management.

Le concepteur de processeurs pour l’intelligence artificielle a déjà grimpé de 40% depuis le début de l’année et a plus que triplé sa valeur en Bourse depuis un an, grâce à la vague d’euphorie autour des développements de l’intelligence artificielle.

Les attentes envers le groupe sont très élevées et une surprise — positive ou négative — pourrait «déclencher un tremblement de terre» avec des mouvements de dizaines de milliards de dollars, prévient Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank.

Vendredi, Nvidia s’était hissé à la place de quatrième plus grosse capitalisation boursière au monde, au coude à coude avec Amazon et Alphabet, «c’est pourquoi toute correction pourrait être massive», souligne Ipek Ozkardeskaya.

À part Nvidia, les marchés prendront connaissance des «minutes de la Fed», le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed) américaine, «qui sera publié au milieu d’anticipations confuses» concernant l’évolution des taux dans les mois à venir, souligne Ipek Ozkardeskaya.

Les Bourses de Hong Kong (+1,57%) et Shanghai (+0,97%) ont progressé, réagissant avec un temps de décalage à l’annonce d’une importante baisse de taux en Chine pour soutenir le secteur immobilier. Hong Kong a également était tirée par ses valeurs immobilières sur fond d’espoirs que la ville lève davantage de restrictions dès ce mois-ci pour endiguer le marasme du secteur.

 

Grosses dépréciations pour HSBC

Le titre du géant bancaire britannique HSBC chutait de 7,50% à Londres après l’annonce d’une perte nette de 153 millions de dollars américains au quatrième trimestre, à cause de dépréciations à hauteur de 5 milliards de dollars américains liées à son investissement dans BoCom, une banque chinoise, et à la vente de son activité de banque de détail en France.

 

Carrefour choie ses actionnaires

L’action du groupe de distribution Carrefour gagnait 5,02% après la publication de résultats globalement en ligne avec les estimations des analystes.

Carrefour prévoit de racheter pour 700 millions d’euros de ses actions en 2024 et d’accroître le dividende versé à ses actionnaires de 55%.

Les analystes de Stifel ont souligné la «performance opérationnelle» du groupe «en ligne» avec les attentes des analystes et ont salué la «solide hausse du dividende».

 

Du côté du pétrole et des devises

Les prix du pétrole reculent, l’attention des investisseurs se focalisant sur des indicateurs mitigés venant des principales économies consommatrices de pétrole.

Le baril de Brent pour livraison en avril reculait de 0,24% à 82,14 $US et celui de WTI pour livraison le même mois, dont c’est le premier jour d’utilisation comme contrat de référence, perdait 0,23% à 76,86 $US.

Sur le marché des changes, l’euro était en légère baisse (-0,06%) face au dollar américain à 1,0801 euros pour un dollar.

Quant au marché obligataire souverain, il était stable avec un taux d’intérêt de l’emprunt de l’État allemand à 2,39%.

Le bitcoin reculait de 1,41% à 51 300 $US.

 

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

L'abandon de «l'iCar» se répercutera-t-il sur le titre d'Apple?

Mis à jour à 16:29 | Morningstar

Pourquoi Apple a abandonné son projet de véhicule autonome.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour à 19:27 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

OPINION Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi 12 avril
Mis à jour à 08:18 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street moins inquiète de l’inflation
Mis à jour le 11/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi 11 avril
Mis à jour le 11/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour à 19:27 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour à 19:29 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.