Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 19/10/2021 à 08:19, mis à jour le 19/10/2021 à 08:25

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 19/10/2021 à 08:19, mis à jour le 19/10/2021 à 08:25

(Photo: 123RF)

Les marchés boursiers attendaient avec confiance les résultats d'entreprises mardi après de premières publications positives qui leur ont permis d'apaiser leurs craintes sur l'inflation et les prix des matières premières. Wall Street se dirigeait vers une ouverture en hausse.

 

Les indices

Aux États-Unis, vers 8h00, les contrats à terme du Dow Jones haussaient de 164 points ou de 0,47% à 35 297 points. Ceux du S&P 500 montaient de 21,50 points, ou de 0,48% à 4 499 points alors que ceux du Nasdaq progressaient de 63,25 points, ou de 0,41%, à 15 353,75 points.

En Europe, les résultats étaient en légère hausse. À Londres, le FTSE 100 avançait de 0,05%. À Paris, le CAC 40 oscillait l'équilibre à 6 674,26 points et à Francfort, le DAX montait de 0,11%.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a gagné 0,65%. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a grimpé de 1,49%.

Du côté du pétrole, vers 8h00, le prix du baril de WTI américain prenait 0,98% à 83,25 $US et le baril de Brent de la mer du Nord augmentait de 0,76% à 84,97 $US.

 

Le contexte

Après de premiers résultats de bonne facture, les publications d'entreprises pour le troisième trimestre vont aller à un rythme croissant, avec encore Vinci, Kering ou Netflix attendu plus tard dans la journée.

Le premier poids lourd technologique pourrait donner le la pour les géants américains de l'informatique et d'internet. 

«Jusqu'à présent, nous avons vu les entreprises afficher des résultats assez satisfaisants sur le front des bénéfices (…) La plupart d'entre elles ont fait part de leurs inquiétudes quant à la hausse des coûts et aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement, mais nous n'avons pas encore vu de baisses significatives des bénéfices», résume Michael Hewson, analyste de CMC Markets. 

Ainsi, le groupe américain de produits de grande consommation Procter & Gamble (P&G) a dévoilé mardi des résultats trimestriels dépassant les attentes, mais a prévenu que les coûts des matières premières et des transports pesaient sur son activité.

Les craintes sur l'inflation, les prix des matières premières ou un resserrement des politiques des Banques centrales n'ont donc pas disparu pour autant.

«Les courtiers attendant avec impatience d'entendre un lot d'intervenants de la Réserve fédérale américaine sur le moment et le rythme d'un éventuel ralentissement du programme de rachats d'actifs» de l'institution, observe Pierre Veyret, analyste d'ActivTrades.

Ericsson a annoncé mardi une hausse de son bénéfice net trimestriel malgré des ventes en baisse, notamment en Chine où l'équipementier télécom suédois subit les répercussions du bannissement de son grand concurrent chinois Huawei dans la 5G en Suède.

À Stockholm, l'action perdait 1,60% à 104,50 couronnes suédoises. 

La société de livraison de repas Delivery Heros (+1,97% à 116,45 euros) a annoncé mardi qu'elle détenait désormais 8% de la startup de livraison ultrarapide Gorillas avoir investi 235 millions de dollars américains (200 millions d'euros) dans le cadre d’une levée de fonds d'un milliard $US.

Les investisseurs vont pouvoir dès mardi miser sur le bitcoin à la Bourse de New York à travers un fonds d'investissement ETF, lié à l'évolution de la populaire monnaie numérique et coté pour la première fois sur le marché new-yorkais. L'évènement, très attendu dans l'univers des cryptomonnaies, pourrait propulser le bitcoin à son plus haut historique. 

Le cours progressait de 1,39% à 62 210 $US vers 7h45, heure du Québec, proche de son plus haut historique atteint il y a six mois (64 870 $US). 

Les cours du pétrole retrouvaient mardi le chemin de la hausse, les investisseurs laissant de côté des données économiques décevantes chez les deux premiers consommateurs de brut pour se concentrer sur les fondamentaux d'un marché qui reste tendu.

Par ailleurs, sur le marché des changes, l'euro reprenait aussi de la vigueur face au billet vert, en hausse de 0,41% à 1 657 $US, au plus haut depuis le début du mois. 

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

03/12/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

DocuSign s'effondre en Bourse alors que se dissipe le boom lié à la pandémie

03/12/2021 | AFP

Le titre de DocuSign chutait d'environ 40% à Wall Street après avoir prévenu que sa croissance allait se tasser.

À la une

Omicron plonge les Fêtes et les Canadiens dans l'incertitude

Mis à jour il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

Les plans de nombreux Canadiens en vue du temps des Fêtes sont plongés dans l’incertitude.

5. Calendrier de l'avent des affaires: le métavers

CALENDRIER DE L'AVENT DES AFFAIRES. Univers parallèle dans lequel rêvent de se réfugier les habitants des pays riches...

Nationaliser l’hydrogène vert serait une mauvaise idée

04/12/2021 | François Normand

ANALYSE. L'industrie n'a pas de problème, et on se priverait de capitaux privés, en plus d'assumer tous les risques.