Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 16/04/2021 à 07:28

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 16/04/2021 à 07:28

(Photo: Getty Images)

Des données économiques confortant le scénario de reprise aux États-Unis comme en Chine et des taux en baisse: il n'en fallait pas plus vendredi matin pour voir les marchés boursiers européens voler vers de nouveaux plus hauts.

 

Les indices

À Wall Street, vers 7h15, les contrats à terme du S&P 500 gagnaient 3 points à 4 165 points, ceux du Dow Jones prenaient 39 points à 33 962 points, et ceux du Nasdaq étaient stables à 14 015 points.

En Europe, les marchés étaient en hausse à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 gagnait 32 points à 7 013 points. À Paris, le CAC 40 prenait 28 points à 6 249 points et à Francfort, le DAX s'appréciait de 147 points à 15 379 points.

En Asie, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini sur une petite hausse de 0,14% avant la première rencontre en tête-à-tête entre Joe Biden et le remier ministre japonais, Yoshihide Suga, à Washington.

Les Bourses chinoises, après un début de séance mitigé, ont également terminé dans le vert, Hong Kong prenant 0,6% et Shanghai 0,8%, profitant des chiffres du PIB chinois pour le premier trimestre 2021.

 

Le contexte

«L'économie mondiale enregistre un rebond sans précédent. Les mesures de relance et l'accélération des campagnes vaccinales dans le monde entier encouragent les investisseurs à orienter une part plus importante de leurs actifs vers les actions», souligne Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d'investissement chez Pictet AM.

De bons résultats et de solides indicateurs ont en effet permis au Dow Jones (+0,90%) et au S&P 500 (+1,11%) d'atteindre jeudi de nouveaux sommets historiques, tandis que le Nasdaq est monté de 1,31%.

La Chine a vu son produit intérieur brut (PIB) bondir de 18,3% sur un an au premier trimestre, un chiffre à nuancer toutefois dans la mesure où l'activité était paralysée l'an dernier par l'épidémie.

Or «il n'y a rien de plus prometteur que de voir la Chine en bonne santé pour l'investisseur moyen», relève Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swiss Quote.

«La baisse des taux américains hier alors que les États-Unis ont publié d'excellentes statistiques a surpris les investisseurs», note pour sa part Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

«Ces derniers semblent, à court terme en tout cas, ne plus vouloir remettre en cause le scénario de la Fed», ce qui constitue «un contexte idéal pour Wall Street, qui peut continuer de battre des records», poursuit-il.

Après avoir nettement reculé la veille, le taux d'emprunt américain à dix ans se stabilisait à 1,58% après être descendu la veille jusqu'à 1,55%, un plus bas en plus d'un mois.

Côté indicateurs, la deuxième estimation de l'inflation du mois de mars en zone euro est attendue dans la matinée avant les mises en chantier de logements neufs pour ce même mois et la confiance des consommateurs en avril aux États-Unis.

Les publications de résultats se poursuivent en outre des deux côtés de l'Atlantique avec la banque américaine Morgan Stanley en vedette.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h30, le baril de WTI américain gagnait 0,08% à 63,51 $US et le baril de Brent de la mer du Nord montait de 0,13% à 67,03 $US.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

07/05/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 au sommet

Mis à jour le 07/05/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés ont ignoré un décevant rapport sur l'emploi aux États-Unis.

À la une

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.