Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 15/07/2021 à 07:19

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 15/07/2021 à 07:19

(Photo: Getty Images)

Les Bourses européennes évoluaient dans le rouge jeudi, prises de doutes sur la reprise économique et l'inflation, tandis que les marchés asiatiques ont clôturé en ordre dispersé.

 

Les indices

Aux États-Unis, vers 7h15, Wall Street se dirigeait vers une ouverture mitigée. Les contrats à terme du Dow Jones descendaient de 178 points, ou de 0,51%, à 34 638 points. Ceux du S&P 500 perdaient 13 points, ou 0,29%, à 4 355 points tandis que ceux du Nasdaq gagnaient 23 points, ou 0,16%, à 14 915 points.

En Europe, les marchés étaient en baisse à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 laissait aller 0,74%. À Paris, le CAC 40 baissait de 0,75% et à Francfort, le DAX lâchait 0,93%.

En Asie, les marchés ont fini mitigés après la publication d'une croissance solide mais en ralentissement en Chine. Tokyo a perdu 1,15%, tandis que Shanghai a pris 1,02% et Hong Kong est montée de 0,71%.

La Chine a vu sa croissance s'essouffler au deuxième trimestre (+7,9% sur un an), alors que la consommation intérieure tarde à se remettre de l'épidémie et que le virus menace toujours l'économie mondiale.

Par rapport au premier trimestre 2021 – base de comparaison plus réaliste – le produit intérieur brut est en hausse de 1,3%.

 

Le contexte

Mercredi, la Bourse de New York a conclu en ordre dispersé après les commentaires du patron de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, martelant une nouvelle fois que l'inflation est passagère.

La très forte hausse des prix aux États-Unis suscite beaucoup d'inquiétudes, mais la situation devrait se stabiliser d'ici plusieurs mois, a affirmé le président de la Fed, qui a assuré que la banque centrale américaine «continuera à apporter un soutien puissant à l'économie jusqu'à ce que la reprise soit complète».

L'institution a également indiqué dans son dernier rapport que l'activité économique aux États-Unis «s'est encore renforcée» au début de l'été et affiche une croissance «robuste à modérée», mais que les prix n'ont pas fini d'augmenter.

«Les inquiétudes concernant l'inflation ont été calmées par la prise de parole du chef de la Fed», mais «les marchés ont besoin d'un nouvel élan», après «avoir été sans cesse ralentis par les vents contraires», à l'instar de «la propagation du variant Delta du coronavirus», commente Milan Cutcovic, analyste pour Comdirect.

Au Royaume-Uni, le marché de l'emploi s'améliore, avec un taux de chômage en baisse et un bond du nombre de salariés en juin, mais la reprise d'activité s'accompagne d'une explosion des postes vacants, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

Les investisseurs prendront en outre connaissance de différentes statistiques américaines, dont les chiffres de la production industrielle en juin et des demandes hebdomadaires d'allocations chômage. La saison des résultats d'entreprises se poursuit également.

 

Daimler ne convainc pas

Le groupe automobile allemand reculait de 0,91% à 72,85 euros. Daimler a fait état jeudi d'un bénéfice opérationnel de 5,2 milliards d'euros au deuxième trimestre, malgré les pénuries de semi-conducteurs qui plombent ses résultats.

 

Volkswagen condamné

Un tribunal néerlandais a condamné mercredi le constructeur automobile à verser jusque 450 millions d'euros de dommages et intérêts dans l'affaire du Dieselgate. Le titre perdait 2,21% à 210,35 euros.

 

Asos incertain

Le distributeur en ligne de vêtements Asos chutait de 10,30% à 4 213 pence. Il a annoncé des ventes en forte hausse entre mars à juin, mais s'attend à une activité moins soutenue cet été, en raison des incertitudes liées à la pandémie.

 

Avast recherché

Le groupe de sécurité informatique tchèque Avast bondissait (+12,74% à 568,44 pence), après avoir dévoilé des discussions avancées en vue d’une fusion avec l’américain NortonLifeLock.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h15, le prix du baril de WTI américain chutait de 1,76% à 71,84 $US et le baril de Brent de la mer du Nord perdait 1,51% à 73,63 $US.

Sur le même sujet

Netflix travaille «activement» sur sa future offre moins chère avec publicité

Le géant du streaming, qui avait jusqu'alors défendu un modèle sans publicités, a annoncé ce virage en avril.

Titres en action: Airbnb, Kinross Gold

Mis à jour le 28/06/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages
Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché
Mis à jour le 28/06/2022 | Refinitiv
Toshiba: des actionnaires activistes entrent au CA
28/06/2022 | AFP

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.