Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 13/09/2021 à 07:57

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 13/09/2021 à 07:57

(Photo: 123RF)

Les marchés actions s'enhardissaient lundi en Europe avant le rebond attendu à Wall Street, l'optimisme semblant revenir en dépit des incertitudes liées à la reprise économique, la tournure de l'inflation et des politiques monétaires.

Les indices

Aux États-Unis, vers 8h00, les contrats à terme du Dow Jones haussaient de 145 points, ou de 0,42%, à 34 790 points. Ceux du S&P 500 récoltaient 23,50 points ou 0,53% à 4 481,75 points alors que ceux du Nasdaq augmentaient de 69,75 point, ou de 0,45%, à 15 517,50 points.

En Europe, les résultats étaient à la hausse. À Londres, le FTSE 100 montait de 0,77%. À Paris, le CAC 40 prenait 0,75% et à Francfort, le DAX haussait de 1,00%.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a augmenté de 0,22% et le Hang Seng de Hong Kong a perdu 1,50%.

 

Le contexte

En revanche, en Asie, les indices ont été mis sous pression par les derniers développements réglementaires. Le Financial Times a rapporté que Pékin envisageait de démanteler l'application de paiement Alipay du groupe Ant, filiale d'Alibaba. La Bourse de Hong Kong, où le titre Alipay a plongé de plus de 4%, a fini en baisse de 1,5%. Shanghai a grappillé 0,3% et Tokyo 0,22%.

Après un été ensoleillé sur les marchés actions, les incertitudes viennent apporter de l'ombre au tableau en cette rentrée. 

«Les marchés restent nerveux devant la perte de dynamisme dans l'expansion économique», note Sebastian Paris Horvitz, analyste chez LBPAM.

Vendredi, la hausse plus forte que prévu des prix à la production en août aux États-Unis a par ailleurs renforcé les craintes de pressions inflationnistes qui pourraient contraindre la Fed à resserrer sa politique monétaire plus vite qu'escompté.

Le prix de l'aluminium est venu accroître l'anxiété: il a atteint lundi 3 000 dollars la tonne, nouveau plus haut depuis 2008, les investisseurs s'inquiétant d'un coup d'État en Guinée, deuxième producteur mondial de bauxite, un minerai essentiel à la fabrication du métal et d'une baisse de production en Chine.

«Le caractère temporaire ou non de l'inflation reste un élément central pour les investisseurs à la veille de la publication des prix à la consommation du mois dernier» aux États-Unis, relève Franklin Pichard, directeur de Kiplink Finance.

«Dans cette perspective, les données à venir concernant l’inflation et le marché du travail seront scrutées attentivement pour évaluer le calendrier d’actions des banques centrales», souligne CPR AM dans une note.

Jusqu'à présent, le patron de la Réserve fédérale américaine a indiqué qu'une réduction des achats d'actifs pourrait être lancée d'ici à la fin de l'année si l'amélioration de l'emploi se confirmait.

Au SDax, l'entreprise allemande de vente en ligne de produits animaliers Zooplus (+8,16% à 469,40 euros) bondissait après que le fonds américain Hellman & Friedman a relevé son offre de rachat à 460 euros par action face à des discussions avec un deuxième investisseur intéressé par la société, qui vend des produits dans 30 pays européens et revendique 8 millions de clients en 2020.

L'action de Valneva dégringolait de près de 30% à la Bourse de Paris lundi, après avoir été brièvement suspendue peu après l'annonce que le gouvernement britannique renonçait au contrat de 100 millions de doses du candidat-vaccin du laboratoire franco-autrichien contre le Covid-19.

Les valeurs minières évoluaient en ordre dispersé face au cours de l'aluminium.

À Londres, Glencore gagnait 1,18% à 339,95 pence et Evraz s'appréciait de 1,03% à 609,8 pence, tandis que Rio Tinto perdait 0,40% à 5 243 pence. À Paris, Eramet perdait 1,02%.

Le titre Fraport montait de 2,50% à 54,02 euros, au MDax: l’aéroport de Francfort a accueilli 3,4 millions de passagers en août, une hausse de 123% sur un an, profitant du tourisme estival. Il ne s’agit toutefois que de 48,7% du niveau de 2019.

 

Du côté du pétrole

Vers 8h00, le prix du baril de WTI américain montait de 0,57% à 70,12 $US et le baril de Brent de la mer du Nord prenait 0,47% à 73,26 $US.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street clôture en forte hausse, rebond technique dans un marché toujours nerveux

Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre sa meilleure séance en 10 mois.

Les nouvelles du marché

02/12/2021 | Refinitiv

Omicron, CIBC, OPEP, Canada Goose et Boeing écartée par Ottawa de l’appel d’offre pour les nouveaux chasseurs.

OPINION Titres en action: Toyota, Severstal, Banque TD, Banque CIBC
Mis à jour le 02/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi
Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par le premier cas d’Omicron aux États-Unis
Mis à jour le 01/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Bourse: Wall Street clôture en forte hausse, rebond technique dans un marché toujours nerveux

Mis à jour le 02/12/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre sa meilleure séance en 10 mois.

Un nouveau règlement menace de sortir de Wall Street les sociétés chinoises cotées

02/12/2021 | AFP

La SEC avait averti les sociétés chinoises cotées à Wall Street qu’elles devaient respecter leurs obligations.

Titres en action: Toyota, Severstal, Banque TD, Banque CIBC

Mis à jour le 02/12/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.