Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 16/08/2021 à 08:39

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 16/08/2021 à 08:39

(Photo: Getty Images)

Les marchés se repliaient lundi alors que les investisseurs étaient incités à prendre leurs bénéfices en raison de la publication d'un ralentissement de la consommation en Chine et après les sommets atteints récemment. À New York, l'ouverture de Wall Street s'annonçait dans le rouge.

Les indices

Aux États-Unis, vers 8h45, les contrats à terme du Dow Jones diminuaient de 143 points, ou 0,40%, à 35 277 points. Ceux du S&P 500 perdaient 17 points, ou 0,38%, à 4 445 points, de même pour ceux du Nasdaq avec une perte de 52,50 points, ou 0,35%, à 15 073 points.

En Europe, les marchés étaient également en baisse à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 chutait de 1,22%. À Paris, le CAC 40 baissait de 0,86% et à Francfort, le DAX perdait 0,47%.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a reculé de 1,62% et le Hang Seng de Hong Kong a cédé 0,80%.

 

Le contexte

Principal indicateur de la consommation, les ventes de détail en Chine ont connu en juillet leur plus faible progression (+8,5%) depuis le début de l'année, un ralentissement plus important que les prévisions des analystes. 

De son côté, la production industrielle a augmenté de 6,4% en juillet sur un an, un chiffre inférieur aux attentes des analystes.

«Récemment la balance commerciale de la Chine a suggéré que la demande interne de la seconde économie mondiale fléchissait déjà, et les ventes au détail ainsi que la production industrielle d'aujourd'hui semblent confirmer une partie de ces craintes», détaille Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK.

Le taux de chômage a légèrement augmenté à 5,1%, contre 5% le mois précédent.

«L'augmentation des contaminations de Delta a déjà poussé les autorités chinoises à réimposer des confinements à travers le pays, des mesures qui vont probablement réduire encore plus la demande», anticipe M. Hewson.

Au Japon, où les cas recensés de Covid-19 atteignent des records, la Bourse de Tokyo a chuté lundi. Tandis que le produit intérieur brut du pays a progressé de 0,3% au deuxième trimestre. 

À l'agenda du jour, seul l'indice d'activité manufacturière de la région de New York est attendu en milieu de journée.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt de la dette américaine à 10 ans continuait de se replier (1,28%) tandis que les équivalents européens étaient stables.

La situation en Afghanistan, où les talibans ont investi la capitale Kaboul et le palais présidentiel après l'effondrement des forces gouvernementales et la fuite à l'étranger du président, pèse également sur le moral des investisseurs, notamment asiatiques et américains.

 

Du côté du pétrole

Vers 8h45, le prix du baril de WTI américain chutait de 2,91% à 66,45 $US et le baril de Brent de la mer du Nord perdait 2,65% à 68,72 $US.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 23/09/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

23/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Les chefs à la recherche de l'élément qui convaincra l'électorat

Il y a 12 minutes | La Presse Canadienne

Les Québécois et les Québécoises ont commencé à aller aux urnes ce dimanche.

Qui a brillé à «Tout le monde en parle», selon vous?

20:09 | Les Affaires

Les cinq chefs de parti ont croisé le fer à l'émission animée par Guy A. Lepage. «Les Affaires» veut votre avis!

Les chefs participent à l'émission «Tout le monde en parle»

Il y a 55 minutes | La Presse Canadienne

Les chefs de parti sont interrogés par l'animateur Guy A. Lepage.