Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 12/07/2021 à 07:23, mis à jour le 12/07/2021 à 07:23

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 12/07/2021 à 07:23, mis à jour le 12/07/2021 à 07:23

La Bourse de Londres (Photo: Getty Images)

Les marchés boursiers étaient divisés lundi après une fin de semaine particulièrement volatile en raison d'inquiétudes sur la reprise économique, menacée par le variant Delta.

 

Les indices

Aux États-Unis, vers 7h30, les contrats à terme du Dow Jones glissaient de 159 points, ou de 0,46%, à 34 592 points. Ceux du S&P 500 perdaient 11 points, ou 0,26%, à 4 349 points, alors que ceux du Nasdaq prenaiente 31 points, ou 0,21%, à 14 842 points.

En Europe, les marchés étaient en baisse à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 reculait de 0,69%. À Paris, le CAC 40 cédait 0,41% et à Francfort, le DAX lâchait 0,17%.

En Asie, les Bourses ont en revanche rebondi dans le sillage des records enregistrés à Wall Street vendredi. Tokyo a grimpé de 2,25%, Shanghai de 0,67% et Hong Kong de 0,62%.

 

Le contexte 

Vendredi, la Bourse de New York avait clôturé en hausse et atteint de plus hauts historiques sur ses trois indices majeurs, profitant d'un rebond après une séance moribonde jeudi. 

L'agenda du jour est peu garni, mais la saison des résultats semestriels débute cette semaine, avec les banques américaines en ouverture de bal dès mardi, ce qui permettra aux investisseurs de juger la vigueur de la reprise. 

Ils scruteront aussi divers indicateurs, dont l'évolution des prix à la consommation aux États-Unis et dans plusieurs pays européens. Les craintes inflationnistes ont hanté les esprits ces derniers temps en dépit des messages se voulant rassurants des banques centrales.

«Cette semaine, le principal point d'attention sera probablement la publication d'une série de données économiques en provenance de Chine, à la suite de l'annonce d'un assouplissement de la politique monétaire par la Banque populaire de Chine la semaine dernière», prévoit Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK.

Les marchés vont également digérer les conclusions de la réunion des grands argentiers du G20 à Venise, qui ont approuvé la réforme de la taxation des multinationales visant à mettre fin aux paradis fiscaux. 

La présidente de la BCE Christine Lagarde a également annoncé à Venise ce week-end une réunion «importante» de la Banque centrale européenne pour le 22 juillet. Dans une interview pour Bloomberg, Mme Lagarde a déclaré que l'institution allait faire évoluer les orientations de sa politique monétaire lors de cette réunion.

«Une réunion mouvementée de la Banque centrale européenne dans dix jours pourrait donner un nouveau souffle aux marchés boursiers», prévient Milan Cutkovic, analyste chez Axi. 

Pendant que d'autres banques centrales, comme la Fed, songent davantage à débattre du fait de réduire leurs soutiens, «la réticence de la BCE pourrait donc être une aubaine pour les marchés actions européens, alors que l'euro risque de subir une pression croissante», ajoute-t-il.

Au Canada, le taux de chômage est reparti à la baisse en juin et s'établit à 7,8%.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h30, le baril de WTI américain perdait 1,62% à 73,35 $US. Le baril de Brent de la mer du Nord baissait de 1,55% à 74,38 $US.

 

Sur le même sujet

SEC: la Banque Royale accepte de payer plus de 800 000$US

Selon la SEC, la Banque Royale a indûment alloué des obligations destinées aux clients institutionnels et aux courtiers.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

17/09/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

OPINION Titres en action: Banque Royale, GSK, Next, Stellantis
Mis à jour le 17/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Que faire avec un titre qui s'est fortement apprécié?
17/09/2021 | Philippe Leblanc
Bourse: Wall Street termine en berne une semaine volatile
Mis à jour le 17/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

C'est votre plus grand risque d'affaires, mais vous refusez de le voir (2)

09:00 |

ANALYSE. Un nombre grandissant d'investisseurs et d'entreprises disent que le risque climatique doit être LA priorité.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

09/09/2021 | Les Affaires

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

L'inspection et une garantie légale de qualité bientôt obligatoires?

17/09/2021 | Jean Sasseville

BLOGUE INVITÉ. Il ne sera plus possible de s’improviser inspecteur sans posséder la formation adéquate.