Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 11/05/2021 à 07:35

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 11/05/2021 à 07:35

(Photo: Getty Images)

Les bourses mondiales plongeaient mardi, dans le sillage de Wall Street, inquiètes d'un emballement de l'inflation après la publication d'une hausse des prix à la production en Chine.

 

Les indices

À Wall Street, vers 7h15, les contrats à terme du S&P 500 diminuaient de 32 points à 4 151 points, ceux du Dow Jones cédaient 156 points à 34 512 points et ceux du Nasdaq perdaient 180 points à 13 177 points.

En Europe, les marchés étaient en baisse à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 lâchait 153 points à  6 970 points. À Paris, le CAC 40 perdait 130 points à 6 255 points et à Francfort, le DAX reculait de 359 points à 15 041 points.

L'Asie a suivi cette tendance: la Bourse de Tokyo a connu mardi sa pire séance depuis fin février, perdant 3,08%. Hong Kong a cédé 2,15%, tandis que Shanghai a réussi à garder la tête hors de l'eau et a fini en légère hausse de 0,4%.

 

Le contexte

«Une fois de plus, ce sont les inquiétudes concernant l'inflation qui semblent peser sur l'humeur générale du marché, les prix des matières premières étant une fois de plus les principaux responsables», constate Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK.

La hausse des prix à la production en Chine s'est en effet inscrite en avril à son niveau le plus élevé en près de quatre ans, selon des chiffres officiels publiés mardi, nouvelle preuve de la reprise dans l'industrie.

Le coût des matières premières sur les marchés mondiaux (pétrole, métaux) et la faible base de comparaison avec l'an dernier, quand l'activité en Chine était paralysée par la pandémie, expliquent en partie ce niveau.

De son côté, l'indice des prix à la consommation chinois, principale jauge de l'inflation, est en hausse de 0,9% sur un an en avril, contre 0,4% un mois plus tôt. Les analystes tablaient sur une hausse de 1%. 

Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote, voit néanmoins un point positif dans ces chiffres: «La hausse des prix de sortie d'usine ne s'est pas traduite par une augmentation de l'inflation des produits finis en Chine, et les données de cette semaine pourraient confirmer la même réaction modérée des prix à la consommation américains».

Mercredi, l'indice des prix à la consommation américains sera publié, et particulièrement scruté par les investisseurs. 

Un emballement de l'inflation pourrait pousser la Banque centrale américaine, la Fed, à revoir sa politique monétaire, très accommodante en cette période, et à décider de limiter son soutien à l'économie en réduisant ses achats d'actifs, voire en augmentant son taux directeur. 

Sur le marché obligataire, les taux européens s'appréciaient légèrement 3 à 4 points de base, alors que le taux du bon du Trésor américain était stable à 1,62%.

Autre indicateur du jour, la consommation des ménages au Japon a bondi de 6,2% en mars sur un an, après trois mois de repli, selon des chiffres publiés mardi largement supérieurs aux attentes, mais en partie dopés par un effet de base très favorable.

En Chine, la population s'élevait l'an dernier à 1,411 milliard d'habitants, a annoncé mardi le pays le plus peuplé du monde, en présentant les résultats de son recensement décennal.

Les investisseurs prendront connaissance mardi des indicateurs ZEW de la situation économique actuelle et des perspectives économiques en Allemagne.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h15, le baril de WTI américain baissait de 0,89% à 64,34 $US et le baril de Brent de la mer du Nord perdait 0,81% à 67,77 $US.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

11/06/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: le S&P/TSX clôt la semaine à un nouveau sommet

Mis à jour le 11/06/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le S&P 500 a aussi terminé vendredi sur un record pour la deuxième séance d'affilée.

À la une

Le Canada se fait damer le pion par la Chine en Amérique du Sud

11/06/2021 | François Normand

ANALYSE. L'Europe s'inquiète de la perte de son influence économique dans le Mercosur. Le Canada, lui, regarde ailleurs.

Lumenpulse renonce à son retour en Bourse

11/06/2021 | Denis Lalonde

Lumenpulse, qui souhaitait revenir en Bourse à une valorisation d'un milliard de dollars, interrompt son PAPE.

Lumenpulse revient en Bourse avec une valeur d'un milliard

BLOGUE. Lumenpulse devient LMPG et revient en Bourse avec deux nouveaux partenaires québécois.