Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 10/08/2022 à 07:45, mis à jour le 10/08/2022 à 07:45

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 10/08/2022 à 07:45, mis à jour le 10/08/2022 à 07:45

(Photo: 123RF)

REVUES DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales patientaient sans remous mercredi avant la publication des chiffres de l’inflation américaine de juillet qui devraient dicter le ton sur les marchés pour le reste de la semaine.

 

Les indices boursiers à 7h30

Les contrats à terme du Dow Jones avançaient de 68,00 points (+0,21%) à 32 805,00 points.

Les contrats à terme du S&P 500 haussaient de 9,75 points (+0,24%) à 4 134,25 points.

Les contrats à terme du Nasdaq avançaient de 37,00 points (+0,28%) à 13 068,50 points.

À Londres, le FTSE 100 augmentait de 3,12 points (+0,04%) à 7 491,27 points.

À Paris, le CAC 40 descendait de 7,24 points (-0,11%) à 6 482,76 points.

À Francfort, le DAX gagnait 18,18 points (+0,13%) à 13 553,15 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a cédé 180,63 points (-0,65%) à 27 819,33 points.

De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a cédé 392,60 points (-1,96%) à 19 610,84 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain baissait de 1,66 $US (-1,83%) à 88,84 $US.

Le baril de Brent de la mer du Nord affichait un recul de 1,70 $US (-1,77%) à 94,61 $US.

 

Le contexte

Plombée par les avertissements pessimistes des fabricants de semi-conducteurs mardi, la Bourse de New York s’annonçait en légère hausse mercredi. Les contrats à terme des trois principaux indices prenaient autour de 0,2%.

En Chine, où l’inflation a atteint un plus haut depuis deux ans en juillet, mais est ressortie en dessous des estimations des analystes, les Bourses de Shanghai et Hong Kong ont reculé.

Depuis le début de la semaine, les marchés attendent la publication mercredi à 6 h 30 de l’indice des prix à la consommation (IPC) de juillet aux États-Unis, une donnée cruciale pour anticiper les futures mesures de la Banque centrale américaine, la Fed.

Selon les analystes l’inflation de base devrait baisser, grâce à la diminution des prix des matières premières notamment le pétrole, et donc avoir enfin atteint un pic. Mais l’inflation sous-jacente, qui exclut les prix de l’alimentation et de l’énergie, est pour sa part donnée en hausse, à cause des prix de l’immobilier. 

Le consensus des analystes sondés par Factset table sur +8,7% pour l’inflation globale et +6,1% pour l’inflation sous-jacente.

«Un chiffre inférieur aux attentes pourrait constituer un important vent favorable pour les marchés», tandis qu’un chiffre proche ou supérieur à celui de juin (+9,1% pour l’inflation de base) pourrait déclencher un retour de l’aversion au risque sur les marchés, selon Craig Erlam, analyste d’Oanda, qui estime que dans ce cas les investisseurs tableraient pour une hausse des taux de la Fed de 75 ou 100 points de base et laisseraient «les 50 restants dans le rétroviseur».

Sur le marché obligataire, les rendements étaient figés avant la publication de ces données. Le taux de la dette américaine à deux ans restait largement supérieur à celui à dix ans, un signe que les investisseurs prévoient plus de risques à court terme qu’à long terme, et donc une récession prochaine de l’économie.

 

Du côté des résultats d’entreprises

Le fabricant danois d’éoliennes Vestas (VWS, +8,03% à Copenhague), numéro un mondial du secteur, a annoncé une perte nette au second trimestre à cause de difficultés d’approvisionnement et de la hausse des coûts de l’énergie, mais a confirmé se objectifs annuels.

L’action du groupe suisse Alcon (ALC), spécialisé dans l’ophtalmologie, chutait de 5,86% à Zurich après qu’il a raboté ses objectifs pour 2022 compte tenu de la force du billet vert.

Le géant belgo-néerlandais de la distribution Ahold Delhaize (AD.AS) grimpait de 8,09% à Amsterdam après avoir publié un bénéfice net en hausse au deuxième trimestre.

Les résultats d’Aviva (AV.L, +10,50%) ont été bien accueillis malgré une perte nette au premier semestre. L’assureur a promis un dividende en hausse et a annoncé des rachats d’actions.

La plateforme de livraison d’alimentation britannique Deliveroo (ROO.L) a creusé ses pertes au premier semestre, mais moins qu’anticipé par les analystes et prenait 3,79% à Londres.

 

Musk récupère de l’argent

Soucieux d’assurer ses arrières dans son bras de fer judiciaire à l’issue incertaine concernant le rachat de Twitter, Elon Musk a vendu début août pour près de 7 milliards de dollars américains d’actions de son groupe automobile Tesla. Dans les échanges électroniques d’avant séance, l’action Tesla (TSLA) prenait 1,94% et celle de Twitter (TWTR) 3,41%.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street clôture en forte baisse, le Dow Jones a touché son plus bas niveau de l’année

Mis à jour le 23/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en forte baisse avec les cours des matières premières.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour le 23/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Marchés: lourdeur sur les actions, envolée des taux et du dollar. Wall Street prévoit du rouge.

OPINION Bourse: Wall Street clôture en baisse, craint la récession après la Fed
Mis à jour le 22/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi
Mis à jour le 22/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street termine en baisse, surprise par une Fed encore plus agressive que prévu
Mis à jour le 21/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.