Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 10/05/2021 à 07:28

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 10/05/2021 à 07:28

(Photo: 123RF)

Les Bourses européennes évoluaient en ordre dispersé lundi matin, reprenant leurs esprits après avoir terminé la semaine précédente à de nouveaux plus hauts, les chiffres décevants de l'emploi américain ayant permis d'apaiser les craintes inflationnistes.

 

Les indices

À Wall Street, vers 7h15, les contrats à terme du S&P 500 augmentaient de 4 points à 4 229 points, ceux du Dow Jones gagnaient 110 points à 34 794 points et ceux du Nasdaq perdaient 35 points à 13 674 points.

En Europe, les marchés étaient mitigés à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 était stable à 7 133 points. À Paris, le CAC 40 cédait 23 points à 6 370 points et à Francfort, le DAX reculait de 28 points à 15 369 points.

En Asie, avec la saison des résultats d'entreprises qui bat son plein cette semaine au Japon, Tokyo a gagné 0,55% lundi. Hong Kong a cédé 0,3% et Shanghai s'est adjugé 0,3%.

 

Le contexte

L'économie américaine a créé 266 000 emplois en avril, bien moins que le million attendu par les analystes tandis que le taux de chômage, à 6,1%, n'a pas reculé, contrairement aux anticipations. 

«Compte tenu du discours de la Fed, qui met en avant le marché de l'emploi comme sa boussole pour changer de stratégie, le fait d'avoir un chiffre plus faible se traduit par des taux réels qui restent très bas, validant l'hypothèse que les banquiers centraux vont tarder à normaliser la politique monétaire», souligne Sebastian Paris Horvitz, analyste chez LDPAM.

«Le fait que la politique monétaire reste aussi accommodante pour plus longtemps que prévu a évidemment donné une nouvelle impulsion à la prise de risque et donc la bourse est répartie à la hausse» vendredi, ajoute-t-il.

Pour l'heure, campant sur leurs plus hauts, les marchés européens temporisaient faute d'actualité majeure et dans l'attente d'une nouvelle impulsion alors que beaucoup de bonnes nouvelles sont déjà intégrées aux cours.

Sur le front sanitaire, l'Europe, Espagne en tête, poursuit son retour progressif à une «vie normale», et laisse planer le doute sur sa stratégie en matière de vaccins après avoir annoncé ne pas renouveler ses commandes d'AstraZeneca, au lendemain de l'annonce d'un nouveau contrat avec BioNTech/Pfizer.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h15, le baril de WTI américain augmentait de 0,59% à 65,28 $US et le baril de Brent de la mer du Nord gagnait 0,7% à 68,76 $US.

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Il y a 3 minutes | LesAffaires.com et AFP

Les marchés consolident leurs gains, digérant encore les annonces de la Fed de l'avant-veille.

Bourse: le temps de miser sur l'industrie du tourisme?

Il y a 28 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Le temps est-il venu d'acheter des titres de l'industrie du tourisme pour profiter de la reprise?

À la une

10 choses à savoir vendredi

Il y a 28 minutes | Philippe Lemelin

Didi sous enquête en Chine, une erreur embarrassante pour Uber et une dactylo en Lego.

Bourse: le temps de miser sur l'industrie du tourisme?

Il y a 28 minutes | Denis Lalonde

BALADO. Le temps est-il venu d'acheter des titres de l'industrie du tourisme pour profiter de la reprise?

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Il y a 3 minutes | LesAffaires.com et AFP

Les marchés consolident leurs gains, digérant encore les annonces de la Fed de l'avant-veille.