Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 08/08/2022 à 08:04, mis à jour le 08/08/2022 à 08:04

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 08/08/2022 à 08:04, mis à jour le 08/08/2022 à 08:04

(Photo: 123RF)

REVUES DES MARCHÉS. Les marchés boursiers étaient en petit rebond lundi dans l'attente des données sur l'inflation cette semaine aux États-Unis, dont les investisseurs espèrent retirer un indice sur un possible prolongement du fort resserrement monétaire mené par la banque centrale américaine (Fed).

 

Les indices boursiers à 7h45

Les contrats à terme du Dow Jones affichaient une hausse de 112,00 points (+0,34%) à 32 869,00 points.

Les contrats à terme du S&P 500 haussaient de 17,00 points (+0,41%) à 4 163,75 points.

Les contrats à terme du Nasdaq affichaient une hausse de 71,50 points (+0,54%) à 13 300,25 points.

À Londres, le FTSE 100 montait de 35,93 points (+0,48%) à 7 475,67 points.

À Paris, le CAC 40 récoltait 57,40 points (+0,89%) à 6 529,75 points.

À Francfort, le DAX progressait de 95,10 points (+0,70%) à 13 669,03 points.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a monté de 73,37 points (+0,26%) à 28 249,24 points.

De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a cédé 156,17 points (-0,77%) à 20 045,77 points.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI américain reculait de 1,31$US (-1,47%) à 87,70$US.

Le baril de Brent de la mer du Nord descendait de 1,53$US (-1,61%) à 93,39$US.

 

Le contexte

Après avoir terminé divisée vendredi, la Bourse de New York s'orientait vers une ouverture dans le vert. Le contrat à terme du Dow Jones prenait 0,37% vers 7h20, celui de l'indice élargi S&P 500 0,43% et celui du Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,58%.

«Le sentiment des marchés dépendra de l'inflation américaine cette semaine. Si elle diminue, la Fed pourrait réorienter de façon plus modérée ses hausses de taux», encourageant le rebond des marchés, résume Ipek Ozkardeskaya, analyste chez SwissQuote. 

Sur le marché obligataire, où les craintes concernant la Fed se sont particulièrement fait sentir vendredi, un légère inflexion avait lieu. 

Après de fortes hausses des taux d'emprunts, les rendements américains se détendaient légèrement vers 7h20. Les taux américains à deux et dix ans baissaient à respectivement 3,20% (au lieu de 3,23% à la clôture vendredi) et 2,79% (au lieu de 2,84% à la dernière clôture). 

Les taux européens connaissaient eux des baisses égales ou supérieures, à l'exception de l'Italie, fragilisée aux yeux des investisseurs depuis la démission de l'ancien Premier ministre italien et patron de la Banque centrale européenne Mario Draghi. 

«Le discours des marchés est passé de “la Fed monte ses taux pour combattre l'inflation et c'est mauvais pour nous+ à” des taux plus élevés vont pousser l'économie américaine dans la récession et forcer la Fed à ralentir, voire à inverser sa politique de resserrement monétaire+», explique Mme Ozkardeskaya. 

Samedi, une responsable de la banque centrale américaine a encore plaidé pour que l'institution monétaire continue à relever fortement ses taux directeurs jusqu'à ce que l'inflation diminue réellement.

«Il est très peu probable que les chiffres de l'inflation attendus cette semaine aillent dans le sens d'une atténuation du resserrement monétaire agressif de la Fed», estime de son côté Stephen Innes, analyste de SPI Asset management. 

 

Tesla anticipe le virage au vert

Le titre Tesla (TSLA) prenait 1,96% dans les échanges entre séances, vers 7h15. En plus de la signature d'un accord de près de 5 milliards de dollars pour s'assurer l'accès à des ressources de nickel en Indonésie pour cinq ans, rapportée par l'agence Bloomberg, le fabricant de véhicules électriques bénéficiait du vote au Congrès du grand plan du président américain Joe Biden sur le climat et la santé. 

 

Veolia fait du tri

Le géant français des services à l'environnement Veolia (VVD, +1,33% vers 7h15) va céder les activités de déchets de Suez, groupe qu'il a en grande partie absorbé, au Royaume-Uni pour 2,4 milliards d'euros, afin de «répondre aux principales obligations de l'autorité de la concurrence britannique».

 

Joules et Next dans de beaux draps

La marque britannique de vêtements haut de gamme Joules (JOUL) s'envolait de plus de 45% à la Bourse de Londres, dopée par l'annonce, dans un communiqué, d'un possible rapprochement avec la chaîne d'habillement Next, qui elle perdait 0,16% vers 7h15. 

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street clôture en forte baisse, le Dow Jones a touché son plus bas niveau de l’année

Mis à jour le 23/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en forte baisse avec les cours des matières premières.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour le 23/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Marchés: lourdeur sur les actions, envolée des taux et du dollar. Wall Street prévoit du rouge.

OPINION Bourse: Wall Street clôture en baisse, craint la récession après la Fed
Mis à jour le 22/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi
Mis à jour le 22/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: Wall Street termine en baisse, surprise par une Fed encore plus agressive que prévu
Mis à jour le 21/09/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.