Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 03/09/2021 à 08:22

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 03/09/2021 à 08:22

(Photo: 123RF)

Les Bourses européennes patientaient calmement avant les chiffres officiels de l'emploi aux États-Unis. Justement, la publication de ces résultats devrait dicter la tendance à Wall Street où l’ouverture s’annonçait calme.

Les indices

Aux États-Unis, vers 8h30, les contrats à terme du Dow Jones prenaient 36 points, ou de 0,10%, à 35 460 points. Ceux du S&P 500 haussaient de 5,25 points, ou 0,12%, à 4 541,75 points alors que ceux du Nasdaq montaient de 21 points, ou de 0,13%, à 15 622 points.

En Europe, les résultats étaient mitigés. À Londres, le FTSE 100 augmentait de 0,14%. À Paris, le CAC 40 perdait 0,45% et à Francfort, le DAX haussait de 0,04%.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a pris 2,05% et le Hang Seng de Hong Kong a baissé de 0,72%.

 

Le contexte  

En revanche la place boursière de Tokyo a fini en forte hausse, après l'annonce du retrait du premier ministre du Japon Yoshihide Suga.

De leur côté, les Bourses chinoises ont reculé, plombées par les valeurs de la tech dans la foulée de la chute du titre Alibaba. 

Le groupe a décidé d'un don de plus de 15 milliards de dollars américains à des causes caritatives, après l'appel du président chinois Xi Jinping lancé aux grandes fortunes du pays pour lutter contre les inégalités. Son action a perdu 3,57%, les investisseurs s'inquiétant des conséquences de cette initiative sur l'entreprise.

«Le marché du travail reste la principale référence pour la plupart des décideurs américains», estime Michael Hewson, analyste chez CMC Markets UK. 

L'enjeu concerne la suite de la politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed): si le marché de l'emploi est jugé assez solide, cette dernière pourrait annoncer prochainement la date du début de la réduction de ses mesures de soutien prises pour faire face à la crise liée au Covid-19.

Actuellement la Fed achète chaque mois 120 milliards $US de titres de dette, des liquidités qui ont permis aux marchés financiers d'atteindre des sommets. 

«Les investisseurs gardent leur sang-froid» alors que «le consensus est que 750 000 emplois ont été créés en août», un chiffre «qui suffirait probablement à contenir les craintes de surchauffe», constate Richard Hunter, analyste chez Interactive Investor.

Du côté des indicateurs de croissance, l'indice PMI du cabinet IHS Markit a révélé que l'activité dans les services en Chine avait plongé en août, une contraction jamais vue depuis l'an passé, due notamment à la résurgence de cas de Covid le mois dernier.

En France, cet indicateur a confirmé un ralentissement de la croissance dans le secteur privé en août.

Des chiffres sur l'activité dans les services au mois d'août aux États-Unis seront également publiés ce vendredi. 

Les valeurs minières s'affichaient en hausse, alors que la tonne d'aluminium a atteint jeudi un prix record sur le London Metal Exchange (LME). 

À Londres, BHP gagnait 1,33% à 2 135 pence, Rio Tinto 0,96% à 5 458 pence et Antofagasta 0,56% à 1 440 pence.

Le groupe parapétrolier TechnipFMC (+0,53% à 5,73 euros) va céder 9,9% du capital de Technip Energies (+6,71% à 11,77 euros), soit 196,2 millions d'euros, au fonds HAL Investments. À l'issue de cette opération, TechnipFMC conservera une part de 12,3% au capital de Technip Energies.

Le constructeur allemand BMW a annoncé qu'il visait une réduction de 40% des émissions de CO2 de ses voitures sur l'ensemble de leur cycle de vie d'ici 2030, de l'approvisionnement jusqu'à la conduite, en passant par la production. Dans le détail, BMW (+0,76% à 80,01 euros) compte diviser par deux les émissions de conduite, contre -40% visé jusqu'ici, a expliqué le patron, Oliver Zipse, devant des journalistes à Munich.

Par ailleurs, les ventes de voitures neuves ont chuté de 23% en août par rapport à août 2020, en Allemagne.

 

Du côté du pétrole

Vers 8h30, le prix du baril de WTI américain haussait de 0,56% à 70,38 $US et le baril de Brent de la mer du Nord augmentait de 0,75% à 73,58 $US.

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 49 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Marchés: l'Europe reste prudente avant l'ouverture à Wall Street qui s'annonce en hausse selon les contrats à terme.

Le titre de Sonder recule légèrement à sa première journée en Bourse

Sonder a officiellement fait son entrée au Nasdaq mercredi après sa fusion avec la SPAC Gores Metropoulos II.

OPINION Perspectives 2022: des rendements boursiers nettement plus bas
Édition du 19 Janvier 2022 | Jean Gagnon
Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq
Mis à jour le 19/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché
Mis à jour le 19/01/2022 | Refinitiv

À la une

N'attendez pas l'entrevue de départ, faites en une de rétention

RHÉVEIL-MATIN. Cette pratique gagne des adeptes en pleine pénurie de main-d'oeuvre.

Le CELI de Guillaume Roy-Gagné: commencer tôt, préserver la cagnotte

Édition du 19 Janvier 2022 | Jean Décary

C’est à la coquette somme de 19 000$ que s’élève la valeur du CELI de ce jeune homme originaire de Saint-Hyacinthe.

5G de Huawei: Ottawa annoncera sa décision «prochainement»

Il y a 6 minutes | François Normand

Le ministre François-Philippe Champagne dit que la décision s’appuiera sur des impératifs liés à la sécurité nationale.