Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 02/09/2021 à 08:20

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 02/09/2021 à 08:20

(Photo: Getty Images)

Les Bourses mondiales restaient atones jeudi, attendant de nouveaux indicateurs sur l'emploi aux États-Unis, qui leur permettront d'anticiper les prochaines étapes de l'évolution des politiques monétaires des Banques centrales. La Bourse de New York devrait connaître une ouverture également sans animation. En Asie, les Bourses ont légèrement progressé, prudentes.

 

Les indices

Aux États-Unis, vers 8h30, les contrats à terme du Dow Jones haussaient de 59 points, ou de 0,17%, à 35 350 points. Ceux du S&P 500 prenaient 9 points, ou 0,20%, à 4 530,25 points alors que ceux du Nasdaq augmentaient de 40 points, ou de 0,26%, à 15 650 points.

En Europe, les résultats étaient à l'équilibre. À Londres, le FTSE 100 baissait de 0,13%. À Paris, le CAC 40 montait de 0,02% et à Francfort, le DAX descendait de 0,02%.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a haussé de 0,33% et le Hang Seng de Hong Kong a monté de 0,24%.

 

Le contexte  

Après de premiers avertissements et tours de vis contre le secteur du numérique, les autorités chinoises ont convoqué Didi, le «Uber chinois», et dix autres start-up du secteur pour un rappel à l'ordre sur leurs pratiques commerciales. 

«L'ADP ne préfigure pas nécessairement le contenu du rapport mensuel du (département américain du Travail) sur l'emploi», qui est la publication de référence et sera divulgué vendredi, «mais dans l'éventualité d'une déception, les marchés pourraient revoir leurs anticipations sur le calendrier du +tapering+», la réduction du rythme des achats d'actifs des Banques centrales, explique Tangi Le Liboux, stratégiste chez Aurel BGC.

La Réserve fédérale américaine (Fed) répète depuis des mois qu'elle ne réduira son soutien monétaire que lorsque l'économie et le marché de l'emploi américain se seront remis du choc provoqué par le COVID-19.

Les investisseurs scrutent donc toutes les statistiques liées à l'emploi, autant que la Banque centrale, afin de savoir s'ils vont pouvoir continuer à bénéficier des liquidités que l'institution injecte en abondance dans les marchés financiers. 

«La Fed et la BCE, sauf grain de sable dans la machine économique d'ici la fin de l'année, devraient tenter de réduire la voilure en 2022», estime M. Le Liboux, ajoutant que «dans l'immédiat, les liquidités vont rester abondantes, mais les investisseurs vont commencer à anticiper leur réduction».

Sur le marché obligataire, les rendements refluaient en Europe, le taux d'intérêt de la dette allemande à 10 ans, étant à -0,40%, contre -0,38% la veille.

L'ouragan Ida, qui a fait plusieurs morts et contraint le gouverneur de New York à déclarer l'état d'urgence jeudi, pourrait également pousser un peu plus les investisseurs vers la prudence. 

Les demandes hebdomadaires d'allocation chômage et les commandes industrielles de juillet aux États-Unis sont à l'agenda du jour.

Le constructeur français Alstom a indiqué qu'il fournirait 35 tramways supplémentaires au réseau de Lyon, pour 115 millions d'euros. Malgré cette commande, le titre baissait de 1,27% à 35,76 euros. 

Les pubs britanniques Wetherspoon font face à des pénuries de certaines bières à cause des problèmes de chaînes d'approvisionnement au Royaume-Uni: l'enseigne cédait 1,25% à 1 104 pence.

Le site chinois de cybercommerce JD.com et le fonds public China Jianyin Investment (JIC) vont acquérir 22,36% de Lagardère Travel Retail Asia, filiale de distribution dans les lieux de transports du groupe Lagardère. 

La société d'investissement de la famille de Bernard Arnault, Financière Agache, va par ailleurs céder l'intégralité de ses parts dans la holding personnelle d'Arnaud Lagardère en échange d'actions Lagardère SA. Celles-ci prenaient 1,29% à 21,96 euros. 

Du côté du pétrole

Vers 8h30, le prix du baril de WTI américain augmentait de 0,63% à 69,02 $US et le baril de Brent de la mer du Nord montait de 0,70% à 72,09 $US.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: toutes les occasions ne sont pas des achats

EXPERT INVITÉ. Une de mes grandes passions est de ratisser les marchés boursiers afin d’y trouver des occasions d'achat.

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour à 17:15 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.