Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 01/04/2021 à 07:29

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 01/04/2021 à 07:29

Un écran affiche des données boursières

(Photo: Getty Images)

Les marchés reprenaient confiance jeudi matin, se focalisant sur les perspectives de reprise américaine plutôt que sur les nouvelles restrictions imposées par plusieurs pays européens face à la pandémie de COVID-19.

 

Les indices

À Wall Street, vers 7h15, les contrats à terme du S&P 500 augmentaient de 12 points à 3 980 points, ceux du Dow Jones prenaient 14 points à 32 912 points, et ceux du Nasdaq gagnaient 121 points à 13 211 points.

En Europe, les marchés étaient mitigés à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 perdait 23 points à 6 748 points. À Paris, le CAC 40 augmentait de 15 points à 6 082 points et à Francfort, le DAX s'appréciait de 55 points à 15 062 points.

En Asie, la Bourse de Tokyo a aussi rebondi jeudi, profitant de l'annonce la veille d'un plan massif d'investissements dans les infrastructures aux États-Unis et de la remontée du moral des grandes entreprises manufacturières japonaises à son niveau d'avant-pandémie. L'indice Nikkei a gagné 0,72%.

En Chine, Hong Kong (+1,97%) et Shanghai (+0,71%) ont aussi terminé en hausse.

 

Le contexte

«Les investisseurs regardent à travers la troisième vague de la pandémie et se positionnent pour la reprise au second semestre», commente Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets.

«L'optimisme quant aux effets d'un nouveau plan de relance de 2 000 milliards de dollars sous forme d'investissements dans les infrastructures (aux États-Unis)» a «ravivé le feu» du précédent programme d'aides budgétaires de 1 900 milliards de dollars du mois dernier, selon Michael Hewson, analyste en chef chez CMC Markets UK.

Les investisseurs semblaient en revanche peu affectés par les nouvelles mesures de restrictions décidées par plusieurs pays européens pour faire face à une flambée épidémique.

Le président français, Emmanuel Macron, a ainsi annoncé l'extension à tout le territoire métropolitain des mesures de lutte contre la COVID-19, ainsi que la fermeture pour trois semaines des crèches, écoles maternelles et primaires, et pour quatre semaines des collèges et lycées.

L'Italie a de son côté prolongé ses restrictions jusqu'au 30 avril, dont la fermeture de restaurants, commerces et musées.

Côté indicateurs, la séance sera placée sous le signe des indices d'activité manufacturière en zone euro et aux États-Unis.

Par ailleurs, les pays producteurs de pétrole liés par l'accord OPEP+, emmenés par l'Arabie saoudite et la Russie, se retrouvent jeudi à l'occasion d'un sommet ministériel pour entériner une probable prolongation de leurs coupes actuelles.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h30, le baril de WTI américain augmentait de 0,22% à 59,29 $US et le baril de Brent de la mer du Nord perdait 0,1% à 62,80 $US.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

16/04/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

Bourse: Wall Street et Toronto reprennent leur course aux records

Mis à jour le 16/04/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones et le S&P 500 ont conclu une quatrième progression hebdomadaire consécutive.

OPINION Titres en action: Tilray, Morgan Stanley, TUI, Daimler
Mis à jour le 16/04/2021 | AFP et La Presse Canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi
16/04/2021 | LesAffaires.com et AFP
Bourse: le Dow Jones, le S&P 500 et le TSX à des sommets
Mis à jour le 15/04/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.