Bourse: le Sénat américain ralentit Wall Street

Publié le 25/03/2020 à 09:44, mis à jour le 25/03/2020 à 16:48

Bourse: le Sénat américain ralentit Wall Street

Publié le 25/03/2020 à 09:44, mis à jour le 25/03/2020 à 16:48

(Photo: 123RF)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a abandonné une partie de ses gains en toute fin de séance mercredi, le Sénat américain tardant à adopter un plan de relance pour la première économie mondiale, durement frappée par la pandémie de coronavirus.

Les indices

À Toronto, le S&P/TSX a grimpé de 568 points, ou de 4,52 %, à 13 139 points.

L’indice composé S&P 500 a haussé de 28 points, ou de 1,15 %, à 2 475 points.

Le Dow Jones a monté de 495 points, ou de 2,39 %, à 21 200 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 33 points, ou 0,45 %, à 7 384 points.

Le dollar canadien prenait 1,9 %, s’échangeant contre 0,7041 $ US.

Le pétrole a avancé 0,24 $ US, ou 1 %, à 24,25 $ US.

L’or a reculé de 24,10 $ US, ou de 1,45 %, à 1636,70 $ US.

Le contexte

Il s’agit pour l’indice vedette de la place new-yorkaise de la deuxième séance de hausse consécutive, ce qui ne lui était plus arrivé depuis plus d’un mois. 

Le Dow Jones a été porté mercredi par Boeing, dont le titre a flambé de plus de 24 %, la plus forte hausse depuis l’entrée en Bourse de l’avionneur. Les investisseurs semblent persuadés que Boeing va être l’un des grands gagnants des mesures d’aide économique aux États-Unis. 

Les indices, qui avaient évolué nettement dans le vert depuis le début de séance, se sont repliés juste avant la clôture alors que les discussions semblaient s’éterniser au Sénat sur le plan d’aides massives à l’économie américaine.

Dans la nuit de mardi à mercredi, élus démocrates et républicains étaient pourtant parvenus à un accord sur ce texte, qui doit aussi être approuvé par la Chambre des représentants et ratifié par le président américain, Donald Trump.

Mais pour l’heure, aucun texte final n’a été présenté et aucune heure n’a été annoncée pour un vote au Sénat. 

Ces mesures, qui pourraient mobiliser près de 2 000 milliards de dollars, sont destinées à protéger les ménages américains les plus vulnérables et à apporter un bol d’air aux petites et moyennes entreprises, durement touchées par le très fort ralentissement économique.

Pour JJ Kinahan, de TD Ameritrade, la progression du Dow Jones et du S&P 500 ces deux derniers jours est à prendre avec des pincettes.

Si ces hausses ne sont pas insignifiantes, « ce qui serait encore mieux, ce serait de rester dans une zone où les mouvements boursiers sont plus prévisibles afin que les acteurs du marché puissent investir avec un peu plus de certitudes », explique l’expert.

« Pour le moment, c’est impossible car on ne sait pas ce que le marché va faire dans les 5 prochaines minutes », précise M. Kinahan.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine était quasi-stable, s’établissant à 0,846 5 % aux alentours de 16H20.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

La Fed injectera 1 500 G$ de plus cette semaine sur le marché monétaire

12/03/2020 | AFP

La Fed va offrir jeudi 500 milliards de dollars à échéance de trois mois

Europe: des secteurs dynamiques malgré une croissance ralentie

Édition du 07 Décembre 2019 | Simon Lord

PERSPECTIVE DES MARCHÉS ÉTRANGERS. L'économie mondiale pourrait bien ralentir en 2020, si les prévisions disent vrai...

OPINION Bourse: Wall Street profite de la hausse de Boeing et Caterpillar
Mis à jour le 23/10/2019 | LesAffaires.com et AFP
Bourse: Wall Street portée par l'accord sur le Brexit
Mis à jour le 17/10/2019 | LesAffaires.com et AFP
La guerre commerciale va s'étirer en 2020
Édition du 12 Octobre 2019 | Stéphane Rolland

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, entraînée par le pétrole

Mis à jour à 16:48 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les prix des barils de pétrole qui ont enregistré la plus forte hausse de leur histoire.

Titres en action: Ford, Softbank, Boeing, Lufthansa

Mis à jour à 11:59 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Trump enflamme les cours du pétrole en annonçant des coupes

11:26 | AFP

Donald Trump a dit s'attendre à une réduction «d'environ 10 millions de barils» par jour.