Bourse: Wall Street demeure incertaine à la fermeture

Publié le 23/01/2019 à 09:37, mis à jour le 23/01/2019 à 16:50

Bourse: Wall Street demeure incertaine à la fermeture

Publié le 23/01/2019 à 09:37, mis à jour le 23/01/2019 à 16:50

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé dans le vert mercredi à l'issue d'une séance hésitante, entre les résultats trimestriels encourageants de plusieurs grands noms de la cote dont IBM et United Technologies et les craintes persistantes sur la croissance mondiale. 


Indices


À la fermeture, le S&P/TSX de Toronto a perdu 25 points, ou 0,17%, à 15 208 points. 


À New York, le Dow Jones a pris 171 points, ou 0,70%, à 24 575 points. 


Le S&P 500 a gagné 5 points, ou 0,22%, à 2 638 points. 


Le Nasdaq était presque à l'équilibre, avançant de 5 points, ou de 0,08%, à 7 025 points. 


Le dollar canadien s'échangeait contre 0,7492$US, soit un peu moins que la veille (0,7496$US).


Contexte


Le recul du brut a particulièrement affecté l'indice vedette du parquet rtorontois et le secteur de l'énergie mercredi.


Les indices ont démarré la séance nettement dans le vert, entraînés par la performance de plusieurs membres du Dow Jones.


Le groupe informatique IBM, qui a fait part mardi après la clôture de résultats meilleurs qu'attendu au dernier trimestre 2018, s'est ainsi envolé de 8,46%.


Le conglomérat industriel United Technologies, qui a tiré profit de la forte demande dans le secteur aéronautique, s’est apprécié de 5,38 %.


Le fabricant de produits ménagers et d’hygiène Procter and Gamble, qui a relevé son principal objectif financier annuel, a pour sa part pris 4,87 %. 


« La saison des résultats se passe plutôt bien jusqu’à présent », a commenté Art Hogan, responsable de la stratégie de marché pour National. « Sur les entreprises ayant déjà dévoilé leurs chiffres, 73 % ont publié des bénéfices supérieurs aux attentes », a-t-il souligné. 


Mais les inquiétudes sur la croissance mondiale, ravivées en début de semaine par des statistiques moins bonnes que prévu sur l’économie chinoise et l’abaissement par le Fonds monétaire international de ses prévisions de croissance pour 2019, ont un temps « repris le dessus » en cours de séance, a relevé le spécialiste. 


Les indices ont fléchi, passant dans le rouge avant de se redresser doucement. 


Dans ce contexte, selon M. Hogan, « il faut qu’on avance dans la résolution du conflit commercial entre la Chine et les États-Unis et sur la fermeture partielle de l’État pour que les investisseurs se tournent avec confiance vers le marché des actions ».


Sur la question des négociations avec Pékin, le président américain Donald Trump a assuré mercredi qu’elles se passaient « très bien », tout en refusant de dire s’il était optimiste sur l’issue de la guerre commerciale en cours.


Parmi les autres résultats du jour figurent aussi ceux du groupe de médias Comcast, qui a pris 5,49 % après avoir fait part d’un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes. 


Dans le même secteur, Viacom a cédé 0,31 % après avoir annoncé le rachat pour 340 millions de dollars de la plateforme d’écoute en continu gratuite PlutoTV.


Le groupe de produits d’hygiène de grande consommation Kimberly-Clark, qui a déçu Wall Street en annonçant un bénéfice net trimestriel inférieur aux attentes et des objectifs financiers prudents pour 2019, a reculé de 2,67 %.


La chaîne de pharmacies Walgreens Boots Alliance, qui a accepté de verser 269,2 millions de dollars pour solder des poursuites l’accusant d’avoir surfacturé des gestionnaires de programmes d’assurance santé publics, a grappillé 0,17 %.


Sur le marché obligataire, le taux d’intérêt sur la dette à dix ans montait vers 21H20 GMT à 2,744 %, contre 2,739 % mardi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,062 %, contre 3,059 % la veille.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Chine : quatre scénarios politiques pour l'avenir

13/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Démocratie, révolution violente, statu quo, modèle singapourien? Un spécialiste de la Chine se prononce.

À la une

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Ottawa aide Chrysler et Honda, mais pas les fabricants québécois

BLOGUE. L’aide fédérale à l’achat d’une auto électrique s’arrête là où l’industrie québécoise débute.

À surveiller: Dollarama, Thomson Reuters et Rogers

Que faire avec les titres de Dollarama, Thomson et Rogers? Voici quelques recommandations d'analystes.