Bourse: Wall Street pénalisée par le recul des ventes au détail

Publié le 16/10/2019 à 09:47, mis à jour le 16/10/2019 à 16:52

Bourse: Wall Street pénalisée par le recul des ventes au détail

Publié le 16/10/2019 à 09:47, mis à jour le 16/10/2019 à 16:52

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé en légère baisse mercredi, pénalisée par l’essoufflement de la consommation américaine en septembre et attentive à l’avancée des négociations entre Londres et l’Union européenne sur le Brexit.

Les indices

À Toronto, le S&P/TSX a pris 8 points, ou 0,05 %, à 16 427 points.

L'indice composé S&P 500 à Wall Street a perdu 5 points, ou 0,20 %, à 2989 points.

Le Dow Jones a reculé de 22 points, ou de 0,08 %, à 27 001 points.

Le Nasdaq cédait 24 points, ou 0,30 %, à 8124 points.

Le dollar canadien était stable à 0,7572 $ US.

Le pétrole gagnait 0,24 $ US, ou 0,45 %, à 53,05 $ US.

L’or s’est apprécié de 10,60 $ US, ou de 0,71 %, à 1494,10 $ US.

Le contexte

« La baisse n’est pas très importante, mais cela suggère que l’euphorie de la semaine dernière est en train de s’estomper », note Christopher Low de FTN Financial. 

La place new-yorkaise avait profité d’annonces de Donald Trump sur un accord partiel avec la Chine vendredi dernier et de résultats trimestriels plutôt solides mardi pour progresser. 

Mais les indices ont tous perdu du terrain mercredi avec la chute inattendue des ventes au détail en septembre après six mois d’affilée de progression, selon les chiffres du département du Commerce publiés avant l’ouverture de la Bourse.

En plein bras de fer commercial sino-américain, l’indice des ventes des détaillants et restaurants a perdu 0,3 % en données corrigées des variations saisonnières. 

Selon M. Low, la persistance des doutes autour d’un compromis sur le Brexit a également rendu les investisseurs prudents.

Si le président français Emmanuel Macron a déclaré mercredi vouloir « croire qu’un accord est en train d’être finalisé », la dirigeante du parti unioniste nord-irlandais DUP a démenti des informations selon lesquelles les principales difficultés entre Londres et Belfast avaient été levées.

« Je ne crois pas qu’un accord puisse être approuvé par le Parlement britannique sans le soutien de l’Irlande du Nord », note M. Low.

Les entreprises cotées à Wall Street poursuivaient par ailleurs la publication de leurs résultats trimestriels mercredi.

Bank of America a notamment annoncé avoir fait mieux que prévu au troisième trimestre malgré un plongeon de son bénéfice. Son titre a progressé de 1,48 %.

United Airlines, qui a publié ses résultats mardi après la clôture et a relevé son principal objectif financier annuel, a vu son action monter de 2,07 % mercredi.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine était en recul à 1,745 % vers 16H20, contre 1,771 % la veille à la clôture.


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

Bourse: le Dow, le S&P 500 et le S&P/TSX à des sommets

Mis à jour le 13/11/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones et le S&P 500 profitant du bond de Disney.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, freinée par les incertitudes commerciales

Mis à jour le 11/11/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Dow Jones monte à un nouveau record à la faveur de la forte progression de Boeing et Walgreens.

OPINION Bourse: le Nasdaq et le S&P 500 à des sommets
Mis à jour le 08/11/2019 | LesAffaires.com et AFP
Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 à des niveaux inédits
Mis à jour le 07/11/2019 | LesAffaires.com et AFP
Bourse: Wall Street reprend son souffle
Mis à jour le 06/11/2019 | LesAffaires.com et AFP

À la une

Barack Obama a raison: nous vivons à une belle époque

15/11/2019 | François Normand

ANALYSE - La perception est forte que nous vivons des heures sombres. Or, c'est faux, si l'on analyse l'histoire.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

16/11/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

10 choses à savoir cette fin de semaine

16/11/2019 | Alain McKenna

Des failles dans des guichets automatiques au Canada permettraient de voler vos infos bancaires.