Bourse: Wall Street incertaine à la fermeture

Publié le 15/10/2018 à 10:17, mis à jour le 15/10/2018 à 16:48

Bourse: Wall Street incertaine à la fermeture

Publié le 15/10/2018 à 10:17, mis à jour le 15/10/2018 à 16:48

[Photo: 123rf]

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en baisse lundi à l’issue d’une séance très hésitante, les investisseurs ne parvenant pas à faire rebondir franchement des indices fortement secoués au cours des séances précédentes. La Bourse de Toronto a suivi la tendance mondiale, malgré une hausse du secteur de la marijuana.


Indices


L’indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a cédé 0,35 %, à 25 250,55 points.


Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 0,88 % à 7 430,74 points.


L’indice élargi S&P 500 a perdu 0,59 % à 2 750,79 points.


Le S&P/TSX était presqu à équilibre à -0,03 %, atteignant 15 409,47 points.


Contexte


Fragilisés par la soudaine montée des taux d’intérêt aux États-Unis et malgré un net rebond vendredi, les indices de Wall Street avaient enregistré la semaine dernière leur plus lourde chute hebdomadaire depuis mars, le Dow Jones lâchant 4,19 % et le Nasdaq 3,74 %.


Lundi, plusieurs facteurs étaient encore de nature à peser sur le marché, comme la persistance de tensions commerciales entre Washington et Pékin, ou la montée des tensions géopolitiques entre les États-Unis et l’Arabie saoudite après la disparition en Turquie du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. 


La publication d’un indicateur décevant sur les ventes au détail aux États-Unis, qui ont moins progressé que prévu en septembre, a aussi pu jouer, selon Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.


Mais le marché cherche surtout selon lui « à voir jusqu’où il peut descendre avant de remonter ». 


Le repli des indices relève d’une « correction plutôt technique », a abondé Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Managament. Les investisseurs sont selon lui particulièrement sensibles au fait que le S&P 500 soit resté lundi sous sa moyenne des 200 derniers jours. 


Pour les deux analystes, la tendance pourrait s’inverser très vite au fur et à mesure de la publication des résultats d’entreprises.


Les courtiers de Wall Street restent toutefois ébranlés par la récente montée des taux d’intérêt, qui pourrait freiner les emprunts immobiliers et à la consommation ainsi que les dépenses d’investissement des entreprises et par ricochet ralentir la croissance mondiale.


A cet égard ils scruteront mercredi la publication du compte-rendu de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine, à l’affût de tout signal sur les décisions à venir de l’institution.


Le marché obligataire se détendait un peu lundi : le rendement des bons du Trésor américains à 10 ans évoluait vers 20H20 GMT à 3 154 % contre 3 161 % à la clôture vendredi. Celui à 30 ans s’établissait à 3 335 % contre 3 335 % en fin de semaine dernière.


 


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.