Wall Street termine en hausse, le Dow Jones au plus haut depuis près de deux ans

Publié le 11/12/2023 à 09:57, mis à jour le 11/12/2023 à 17:55

Wall Street termine en hausse, le Dow Jones au plus haut depuis près de deux ans

Publié le 11/12/2023 à 09:57, mis à jour le 11/12/2023 à 17:55

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a enregistré une nouvelle séance positive, lundi, poussant le Dow Jones à son plus haut niveau en clôture depuis près de deux ans, sur un marché qui attend assez sereinement la réunion de la banque centrale américaine (Fed).

La Bourse de Toronto a quant à elle clôturé en légère baisse. Les pertes des actions du secteur des ressources ont effacé les gains du secteur financier.


Pour (re)consulter les nouvelles du marché


Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a clôturé en baisse de -13,18 points (-0,06%) à 20 318,36 points.

À New York, le S&P 500 a gagné +18,07 points (+0,39%) à 4622,44 points.

Le Nasdaq a augmenté de +28,51 points (+0,20%) à 14 432,49 points.

Le DOW a gagné +157,06 points (+0,43%) à 36 404,93 points.

Le huard a avancé de +0,0005 $US (+0,0737%) à 0,7369 $US.

Le pétrole a terminé en hausse de +0,23 $US (+0,32%) à 71,46 $US.

L'or a reculé de -17,10 $US (-0,85%) à 1997,40 $US.

Le bitcoin a diminué de -2942,98 $US (-6,69%) à 41 054,25 $US.

 

Le contexte

Bien que restant sur six semaines de gains consécutives, les indices sont parvenus à mettre un coup de reins supplémentaire, alors que beaucoup attendaient une consolidation.

Le Dow Jones a fini à un sommet depuis début janvier 2022, le S&P 500 depuis fin mars 2022.

«Cela dit quelque chose de l'état du marché», a commenté Maris Ogg, analyste de Tower Bridge Advisors. «Il reste orienté à la hausse.»

«On démarre une nouvelle semaine et l'élan est toujours là», a abondé Art Hogan, analyste de B. Riley Wealth Management. «Le marché est prudemment optimiste avant des événements qui seront des catalyseurs.»

Cet analyste faisait référence à la publication de l'indice d'évolution des prix CPI pour novembre aux États-Unis, qui sera publié mardi, et à la communication de la Fed, attendue mercredi.

L'entêtement de la place new-yorkaise à grimper «tient au fait que les investisseurs n'attendent pas de surprise de la Fed», a souligné Sam Stovall, analyste de CFRA.

«Il savent qu'elle en a fini de remonter les taux et maintenant, la seule question est de savoir quand ils vont les baisser», a-t-il poursuivi.

Les opérateurs tablent sur cinq réductions du taux directeur en 2024, la première en mai.

Le marché obligataire s'est stabilisé, lundi, après une semaine de montagnes russes. Le rendement des emprunts d'État américains à 10 ans s'affichait à 4,23%, contre 4,22% vendredi en clôture.

À la cote, une fois n'est pas coutume, les capitalisations géantes du secteur technologique ont fait l'objet de prises de bénéfices, tandis que le Nasdaq a été soutenu par le reste des valeurs de l'indice.

Parmi elles, le fabricant de semi-conducteurs Broadcom (AVGO, +9,00% à 1029,24$US), qui a bénéficié d'un avis favorable de Citigroup.

Ses concurrents AMD (AMD, +4,26% à 134,41$US), Intel (INTC, +4,31% à 44,54$US) ou Qualcomm (QCOM, +2,35% à 136,10$US) ont également eu le vent dans le dos.

À l'inverse, Nvidia (NVDA, -1,85% à 466,27$US), Meta (-META, 2,24% à 325,28$US) et Alphabet (GOOGL, -1,26% à 133,29$US) ont terminé dans le rouge.

Outre des prises de bénéfices, cette rotation est aussi due à des spéculations selon lesquelles la pondération des «mega caps» technologiques va être revue à la baisse à l'occasion de la révision trimestrielle de l'indice Nasdaq, lundi, selon Art Hogan.

Des investisseurs effectueraient ainsi des rééquilibrages de portefeuilles avant l'échéance, selon l'analyste.

De manière plus générale, Wall Street pourrait avoir achevé en avance son traditionnel sursaut de fin d'année, les dernières semaines étant consacrées à des arbitrages, a relevé Maris Ogg.

Au tableau des valeurs, Macy's s'est envolé (M, +19,44% à 20,77$US), après que le Wall Street Journal a signalé une offre de rachat de la chaîne de grands magasins par deux sociétés d'investissement, Arkhouse Management et Brigade Capital Management.

L'information a profité aux rivaux de Macy's, en particulier Nordstrom (JWN, +7,16% à 17,52$US) et Kohl's (KSS, +7,02% à 26,38$US).

Occidental Petroleum (OXY, +1,04% à 57,06$US) a capitalisé sur l'annonce du rachat, pour 12 milliards de dollars américains (G$US), du groupe pétrolier et gazier CrownRock, très présent dans le bassin permien, première réserve de pétrole de schiste aux États-Unis.

L'assureur santé Cigna a bondi (CI, +16,68% à 301,97$US), en réaction à une information du Wall Street Journal selon laquelle le groupe de Bloomfield (Connecticut) a renoncé à l'acquisition de son concurrent Humana (HUM, -1,04% à 476,61$US). Une transaction qui aurait uni deux mastodontes avec une capitalisation totale de plus de 135G$US. Cigna a, parallèlement, annoncé un programme de rachat d'actions de 10G$US.

Nike (NKE, +2,33% à 118,61$US) a été soutenu par un relèvement de recommandation de Citigroup, qui anticipe un redressement des marges de l'équipementier sportif et compte sur les Jeux olympiques pour créer un élan en 2024.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi 21 février

Mis à jour à 08:43 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux nerveux avant les résultats du géant des puces Nvidia.

OPINION Trois erreurs à éviter en matière de REER
Mis à jour le 20/02/2024 | Morningstar
Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie
Mis à jour le 20/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 20 février
Mis à jour le 20/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Reprise de l’activité immobilière: la baisse des taux ne sera pas suffisante à elle seule

Mis à jour à 17:56 | Charles Poulin

Le terrain de jeu est extrêmement complexe à l’heure actuelle.

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour à 17:08 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.