Bourse: dopée par la tech, Wall Street bondit à la fermeture

Publié le 04/02/2019 à 09:13, mis à jour le 04/02/2019 à 16:48

Bourse: dopée par la tech, Wall Street bondit à la fermeture

Publié le 04/02/2019 à 09:13, mis à jour le 04/02/2019 à 16:48

Un employé de la Bourse de Wall Street.

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a fini dans le vert lundi, dopée par les performances de vedettes du secteur de la technologie, quelques minutes avant la diffusion des chiffres trimestriels de la maison mère de Google, Alphabet. 


Indices


À la fermeture, le S&P/TSX a pris 0,62 %, ou 96 points, à 15 602 points. 


Le dollar canadien a reculé de 0,22 %, s'échangeant contre 0,76 $US.


À Wall Street, son indice vedette le Dow Jones s'est apprécié de 0,70 %, ou 175 points, à 25 239 points. 


Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 1,15 %, ou 83 points, à 7 347 points. 


Le S&P 500 a gagné 0,68 %, ou 18 points, à 2 724 points. 


Contexte


La place new-yorkaise a été soutenue par la bonne tenue du secteur de la technologie. 


Alphabet, qui dévoilait ses chiffres après la clôture, est en particulier monté de 1,99 % avant de perdre du terrain dans les échanges électroniques juste après la diffusion de ses résultats. Mais d’autres grands noms ont aussi brillé, Apple grimpant de 2,84 %, Microsoft de 2,88 % et Facebook de 2,14 %.


De façon plus générale, les indices « sont ces derniers temps sur une pente ascendante grâce à la combinaison de trois éléments », a souligné Art Hogan, de la société d’investissements National. 


« Le ton semble être plutôt constructif en ce moment sur le front des négociations commerciales, la Banque centrale américaine est clairement devenue plus accommodante et la saison des résultats d’entreprises ressort pour l’instant meilleure qu’espéré », a-t-il détaillé. 


« Ces éléments ont-ils changé lundi? Non. Donc le marché continue à avancer », a conclu M. Hogan. 


En ce qui concerne plus spécifiquement les comptes trimestriels, environ 70 % des compagnies du S&P 500 ayant jusqu’à présent dévoilé leurs performances ont dégagé au quatrième trimestre des bénéfices supérieurs aux attentes, a calculé le cabinet Factset.


Et en comparant les résultats déjà publiés aux estimations sur les résultats à venir, les bénéfices des sociétés regroupées dans l’indice devraient croître en moyenne de 12,4 %, alors que les analystes anticipaient une progression de seulement 10,9 % une semaine auparavant, a souligné le cabinet.


Les bénéfices avaient toutefois augmenté de plus de 20 % au cours des trois trimestres précédents. 


Sur le marché obligataire, le taux d’intérêt sur la dette à dix ans montait à 2,718 % vers 16H15, contre 2,684 % vendredi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,054 %, contre 3,024 %.


Fait marquant du jour, Bill Gross a annoncé qu’il tirait sa révérence et quittait son employeur Janus Capital pour se consacrer à la gestion de son patrimoine et de ses œuvres caritatives. Surnommé le « tsar des obligations » en raison de son expérience du marché obligataire, cette figure de Wall Street avait, avec la société d’investissement Pimco, nettement bousculé la gestion de cette classe d’actifs.


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Pierre Karl Péladeau acquiert des actifs de Taxelco

On compte les compagnies Taxi Diamond et Taxi Hochelaga, ainsi que Téo Techno.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

Il y a 40 minutes | Diane Bérard

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.