Banques: TD la moins touchée par la chute du pétrole et des métaux


Édition du 06 Décembre 2014

Banques: TD la moins touchée par la chute du pétrole et des métaux


Édition du 06 Décembre 2014

Par Dominique Beauchamp

Le plongeon rapide des cours du pétrole et des métaux est un facteur de plus à surveiller pour les banques, dont la progression des bénéfices ralentit déjà. Par exemple, une hausse de 0,50 % des provisions pour prêts douteux est ce qui nuirait le plus aux bénéfices de la Banque Scotia.

[Photo: Bloomberg]

Celle-ci serait suivie par la Banque Nationale, la Banque CIBC, la Banque BMO, la Banque Royale et la Banque TD dans l'ordre, précise Kevin Choquette, de Credit Suisse. Cela ne tient pas compte des effets secondaires sur l'économie en général et l'emploi, ni sur les financements en capitaux et les transactions dans ces deux industries clientes. Les banques les plus canadiennes, la Nationale et la CIBC, pourraient perdre l'intérêt des investisseurs. Ceux-ci pourraient leur préférer la Banque TD, qui est la moins exposée aux secteurs pétrolier et minier et qui devrait aussi bénéficier le plus de la reprise américaine, dit M. Choquette.

Parts des prêts aux industries minière et pétrolière

(en % des prêts totaux)

Banque Scotia 11,3 %

Banque Royale 8,7 %

Banque CIBC 8,7 %

Banque Nationale¹ 8,0 %

Banque BMO 4,8 %

Banque TD 3,7 %

¹ Estimation réalisée en fonction de la proportion moyenne des prêts miniers et pétroliers de toutes les banques, excepté de la Banque Scotia. Source : Credit Suisse

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour le 24/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

24/06/2022 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.