Washington appelle Riyad à «rassurer» les marchés

Publié le 25/03/2020 à 10:07

Washington appelle Riyad à «rassurer» les marchés

Publié le 25/03/2020 à 10:07

Par AFP

Riyad aurait « une réelle occasion de se montrer à la hauteur des enjeux », alors que le cours du pétrole a fortement chuté, selon Mike Pompeo. (Photo: Getty Images)

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a appelé l’Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole, à « rassurer les marchés énergétiques et financiers » face à la crise économique mondiale qui se profile.

Dans un entretien au téléphone avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane mardi, le secrétaire d’État a estimé que Riyad, « en tant que président du G20 » cette année « et important leader énergétique », avait « une réelle occasion de se montrer à la hauteur des enjeux », alors que le cours du pétrole a fortement chuté, selon un communiqué publié mercredi par la diplomatie américaine.

Les cours de pétrole se sont effondrés depuis le début de la crise sanitaire, une chute également alimentée par une guerre des prix entre l’Arabie saoudite et la Russie.

Donald Trump a salué la baisse des prix de l’essence à la pompe pour les consommateurs, mais les États-Unis s’inquiètent pour leurs producteurs de pétrole de schiste.

« Nous sommes convenus que tous les pays devaient travailler ensemble pour contenir la pandémie et stabiliser les marchés énergétiques », a insisté Mike Pompeo dans un tweet au sujet de sa conversation téléphonique avec l’homme fort du royaume saoudien.

L’Arabie saoudite organise jeudi un sommet virtuel des dirigeants du G20 des principaux pays riches et émergents sur la crise sanitaire due au nouveau coronavirus.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, entraînée par le pétrole

Mis à jour à 16:48 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les prix des barils de pétrole qui ont enregistré la plus forte hausse de leur histoire.

Titres en action: Ford, Softbank, Boeing, Lufthansa

Mis à jour à 11:59 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Trump enflamme les cours du pétrole en annonçant des coupes

11:26 | AFP

Donald Trump a dit s'attendre à une réduction «d'environ 10 millions de barils» par jour.