Vous pourrez bientôt payer votre Frappuccino avec vos bitcoins

Publié le 03/08/2018 à 12:21

Vous pourrez bientôt payer votre Frappuccino avec vos bitcoins

Publié le 03/08/2018 à 12:21

Par AFP

[Photo: 123rf.com]

La plateforme boursière américaine ICE souhaite lancer une plateforme permettant d’échanger et d’utiliser facilement et en toute sécurité des cryptomonnaies comme le bitcoin pour, par exemple, payer sa commande de cafés au Starbucks, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué.

Cette nouvelle société, baptisée Bakkt, « est destinée à permettre aux consommateurs et aux institutions d’acheter, vendre, conserver et dépenser facilement des actifs digitaux », explique-t-elle.

ICE, maison-mère de la célèbre bourse de Wall Street NYSE, apporterait ainsi sa légitimité aux devises virtuelles et aux services utilisant la technologie de la blockchain, encore régulièrement décriées pour leur immaturité, leur opacité et leur volatilité.

Bakkt « est conçu de façon à servir de rampe d’accélération pour la participation des institutions, des commerçants et des consommateurs dans les actifs digitaux en promouvant une plus grande efficacité, sécurité et utilité », a souligné sa directrice, Kelly Loeffler, citée dans le communiqué.

« En tant que premier partenaire commercial d’ampleur, Starbucks va jouer un rôle essentiel dans le développement d’applications pratiques, sures et réglementées pour que les consommateurs puissent échanger leurs actifs digitaux en dollar à Starbucks », a relevé Maria Smith, responsable des partenariats et des moyens de paiements pour la chaîne d’établissements spécialisée dans le café.

Bakkt reposera sur des technologies développées par le géant des logiciels Microsoft pour créer un écosystème « ouvert, régulé et mondial » afin d’échanger et d’utiliser les cryptomonnaies.

La nouvelle société sera dans un premier temps dédiée au courtage du bitcoin et à sa conversion en devises réelles comme le dollar ou l’euro.

« En apportant des infrastructures régulées et connectées à l’utilisation d’actifs digitaux par les institutions et les consommateurs, nous ambitionnons d’apporter de la légitimité dans cette classe d’actifs au niveau mondial », a commenté le PDG d’ICE, Jeffrey Sprecher, cité dans le communiqué.

S’il reçoit le feu vert des autorités, le groupe prévoit notamment de lancer des contrats à terme sur le bitcoin en novembre.

La plate-forme boursière américaine Chicago board options exchange (Cboe) a été la première fin 2017 à lancer de tels produits financiers.

 

À suivre dans cette section


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Le bitcoin dépasse les 10 000 $US pour la première fois depuis septembre

10/02/2020 | AFP

Aucune raison particulière ne semble expliquer cette progression.

Soupçons de manipulation des cours du Bitcoin

09/09/2019 | AFP

Le nombre de recherches effectuées sur Google avec l'abréviation du bitcoin, BTC, a explosé depuis fin août.

À la une

Petit guide de survie au «bad buzz»

20/02/2020 | Catherine Charron

Lorsqu’une soirée entre amis entache votre image de marque sur les réseaux sociaux, voici comment éponger les dégâts.

Victoria's Secret quitte la Bourse

20/02/2020 | AFP

Le nouvel actionnaire majoritaire est le fonds Sycamore, qui a déboursé 525M$ en échange de 55% du capital.

Encore des changements chez Nemaska Lithium: le président quitte

Guy Bourassa n’est plus aux commandes de l’entreprise à l’abri de ses créanciers depuis presque deux mois.