United Airlines prévoit une perte au T1

Publié le 22/01/2024 à 18:11

United Airlines prévoit une perte au T1

Publié le 22/01/2024 à 18:11

Par AFP

United Airlines prévoit de subir une perte nette comprise entre 35 et 85 cents par action au premier trimestre de l’exercice en cours. (Photo: Getty Images)

New York — La compagnie aérienne américaine United Airlines (UAL) prévoit une perte au premier trimestre 2024 du fait de la suspension de vol des Boeing 737 MAX 9, après un incident début janvier sur un vol de la compagnie Alaska Airlines.

United possède la flotte la plus importante de ces appareils (79 avions), actuellement interdits de vol aux États-Unis par l’agence américaine de régulation de l’aviation civile (FAA).

Le 5 janvier, une porte obstruée de la carlingue d’un Boeing 737 MAX 9 de la compagnie Alaska Airlines reliant Portland (Oregon) à Ontario (Californie) s’est décrochée en vol.

Les compagnies aériennes ont la possibilité de condamner une porte quand le nombre d’issues de secours existantes est suffisant au regard du nombre de sièges dans l’appareil. C’est cette porte-bouchon qui s’est décrochée en vol.

Cette modification a été opérée sur 171 des 218 Boeing MAX 9 fabriqués à ce jour.

 

Lire aussi - La FAA recommande l'inspection d'avions similaires au Boeing 737 MAX 9

United, qui a dû annuler de nombreux vols du fait de cette suspension, prévoit de subir une perte nette comprise entre 35 et 85 cents par action au premier trimestre de l’exercice en cours, a annoncé la compagnie lundi.

Pour l’ensemble de l’année 2024, elle table sur un bénéfice par action compris entre 9 et 11 dollars.

La compagnie a dévoilé ces prévisions dans le cadre de la publication de ses résultats du quatrième trimestre 2023, qui ont été meilleurs qu’attendu par les analystes.

«Malgré des vents contraires imprévisibles, nous avons atteint nos ambitieux objectifs de bénéfice par action, ce que peu (de personnes) pensaient réalisable», a commenté Scott Kirby, patron de la compagnie, cité dans le communiqué.

«En regardant vers l’avenir, nous pensons que ces tendances vont se poursuivre et que United est incroyablement bien positionné pour capitaliser dessus», a-t-il poursuivi, se montrant optimiste sur la capacité du groupe à atteindre ses «objectifs financiers à court et à long terme».

Entre octobre et décembre, la compagnie a engrangé un chiffre d’affaires de 13,63 milliards de dollars (+9,9% sur un an) et réalisé un bénéfice net de 600 millions de dollars, en baisse de 28,8% sur un an.

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels — référence pour les marchés —, le bénéfice net trimestriel ressort à 2 dollars. C’est supérieur au consensus qui tablait sur 1,69 dollar.

Sa capacité s’est accrue de 14,7% sur le trimestre par rapport à la même période de 2022.

Pour l’ensemble de son exercice 2023, United a enregistré un bond de 19,5% de son activité à 53,71 milliards de dollars.

Son bénéfice net a plus que triplé sur un an, passant de 737 millions en 2022 à 2,62 milliards en 2023. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, il s’établit à 10,05 dollars après 2,52 dollars un an plus tôt.

Parmi les points marquants de son exercice, United a noté la mise en service commercial de son tout premier Airbus A321Neo ainsi qu’un nombre record de passagers transportés à 165 millions sur un an.

Par ailleurs, la compagnie a conclu de nouvelles conventions collectives avec plusieurs catégories d’employés — notamment les pilotes — qui ont coûté 813 millions en 2023 en primes immédiates.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Comment utiliser votre résidence comme un actif de retraite

Mis à jour le 15/04/2024 | Morningstar

Votre logement constitue souvent votre capital le plus important. Voici les principaux moyens d'en tirer parti.

OPINION Les actions du groupe de médias de Trump s'écroulent en Bourse
Mis à jour le 15/04/2024 | AFP
Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient
Mis à jour le 15/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Les nouvelles du marché du lundi 15 avril
Mis à jour le 15/04/2024 | Refinitiv

À la une

Bourse: Wall Street craint une escalade au Moyen-Orient

Mis à jour le 15/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a perdu près de 160 points, plombé par la faiblesse des actions du secteur de l’énergie.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Cogeco Communications et Constellation Brands

15/04/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Richelieu, Cogeco et Constellation Brands ? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 avril

Mis à jour le 15/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.