Une nouvelle unité contre la criminalité fiscale pour BMO

Publié le 07/01/2019 à 17:15

Une nouvelle unité contre la criminalité fiscale pour BMO

Publié le 07/01/2019 à 17:15

Par La Presse Canadienne
La façade de la Banque de Montréal

[Photo: Romeo Mocafico]

La Banque de Montréal (BMO) a annoncé lundi la création d’une unité de lutte contre la criminalité financière qui rassemblera les capacités existantes en matière de sécurité de l’information, de fraude et de sécurité physique de toute l’entreprise.


La nouvelle unité sera dirigée par Larry Zelvin, qui rejoindra la banque le 14 janvier. M. Zelvin a été directeur général et chef mondial de la cybersécurité chez Citigroup.


Le service des crimes financiers de la Banque de Montréal collaborera avec le groupe de lutte contre le blanchiment d’argent de la banque.


Selon le chef de la direction de la banque, Darryl White, le secteur financier est confronté à des activités criminelles plus sophistiquées et il est essentiel d’investir dans la protection des données.


La création de l’unité intervient après que la banque eut annoncé, en mai dernier, que des pirates informatiques l’avaient contactée, affirmant être en possession des données personnelles de moins de 50 000 clients.


Parallèlement, la marque de services bancaires numériques Simplii Financial de la Banque CIBC a déclaré que les « fraudeurs » avaient peut-être eu accès à certaines informations personnelles et relatives au compte de quelque 40 000 clients.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

BILAN. Quels sont les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Transat: je ne pleurerai pas...

BLOGUE INVITÉ. On a fait grand cas de l'entente de négociations exclusives de 30 jours entre Transat et Air Canada.

La conviction d'investir à long terme

BLOGUE INVITÉ. Investir peut ressembler à un tour de montagnes russes. Il est important de tenir le coup.