Une forte hausse des prix de l'essence fait bondir l'inflation au Canada

Publié le 17/12/2009 à 12:02

Une forte hausse des prix de l'essence fait bondir l'inflation au Canada

Publié le 17/12/2009 à 12:02

Par lesaffaires.com

Le prix de l'essence à bondit de 14,1% en novembre. Photo : Bloomberg

Le taux annuel d'inflation a bondi en novembre au Canada pour s'établir à 1%, alors qu'il s'était chiffré à 0,1% en octobre. Ce chiffre dépasse de loin les attentes des économistes sondés par Thomson Reuters qui attendaient une hausse de 0,3%.


Statistique Canada explique cette hausse par une croissance de 14,1% des prix de l'essence le mois dernier par rapport à la période correspondante en 2008. Cette hausse est survenue après une décroissance de 13,1 % d'octobre 2008 à octobre 2009. L’agence fédérale précise que les prix de l'énergie ont progressé de 1,3 % de novembre 2008 à novembre 2009, après avoir baissé de 12,7 % le mois précédent.


La comparaison mensuelle de l'agence fédérale établit que d'octobre à novembre derniers, les prix ont progressé de 0,5% au pays.


De novembre 2008 au mois dernier, les prix ont augmenté dans sept des huit principales composantes de l'Indice des prix à la consommation (IPC), dans toutes les provinces du pays. Seule la composante logement a connu une baisse.


Les trois composantes qui ont exercé la pression à la hausse la plus forte sur l'IPC sont les transports (1,9 %), les dépenses courantes, l'ameublement et l'équipement du ménage (2,8%) ainsi que les aliments (1,7%).


Fait intéressant, Statistique Canada rapporte une baisse des prix pour les fruits frais (-5,7 %) et pour les légumes frais (-5,9 %) en novembre.


Par province


Au cours des 12 derniers mois, les prix à la consommation ont augmenté dans toutes les provinces. Les hausses les plus fortes ont été enregistrées au Nouveau-Brunswick (2,2 %), à l'Île-du-Prince-Édouard (1,9 %), en Nouvelle-Écosse (1,7 %) et au Québec (1,7 %).


Au Québec, les prix ont augmenté surtout en raison de la hausse des prix de l'essence et des aliments achetés au restaurant.


Voici les chiffres par province tel que fournis par Statistique Canada jeudi, le taux du mois précédent étant entre parenthèses:


_Terre-Neuve-et-Labrador 1,1 (-0,4)


_Ile-du-Prince-Edouard 1,9 (-0,8)


_Nouvelle-Ecosse 1,7 (-0,4)


_Nouveau-Brunswick 2,2 (0,5)


_Québec 1,7 (0,5)


_Ontario 1,0 (0,2)


_Manitoba 0,8 (0,1)


_Saskatchewan 0,8 (0,3)


_Alberta 0,8 (0,1)


_Colombie-Britannique 0,1 (-0,6)


_Whitehorse, Yukon -0,6 (-1,3)


_Yellowknife, T.-N.-O. 0,5 (0,0)


_Iqaluit, Nunavut -0,6 (0,5)


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les ventes des grossistes canadiens ont avancé de 0,3% en février

Les économistes s’attendaient en moyenne à un gain de 0,1 % pour ce mois.

Pourquoi éviter les obligations du Canada

Édition du 20 Avril 2019 | Richard Guay

CHRONIQUE. Avec le prix des actions qui ne cesse de monter depuis le début de l'année, le marché boursier ...

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.